Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des camisoles de force pour prévenir les fusillades?

© AP Photo / Evan VucciDes camisoles de force pour prévenir les fusillades?
Des camisoles de force pour prévenir les fusillades? - Sputnik France
S'abonner
Un porte-parole du Congrès américain propose de s'attaquer au fléau de la violence par armes à feu avec l'aide de la médecine.

Dans l'espoir de résoudre le problème de la violence par armes à feu, le président de la Chambre des représentants Paul Ryan a proposé d'améliorer le traitement des malades mentaux et le soin aux anciens combattants des forces armées et des forces de l'ordre.

Micah Xavier Johnson, a man suspected by Dallas Police in a shooting attack and who was killed during a manhunt, is seen in an undated photo from his Facebook account - Sputnik France
Le tireur de Dallas préparait une attaque à la bombe dévastatrice

Aujourd'hui aux Etats-Unis, les maladies mentales constituent l'une des sources principales du problème des fusillades de masse. En outre, les attaques à main armée effectuées par d'anciens combattants se multiplient. Pour preuve, ce qui s'est passé à Dallas avec la tuerie perpétrée par le vétéran d'Afghanistan Micah Johnson.

A cet égard, la Chambre des représentants vient d'adopter une loi visant à actualiser la législation en matière de maladies mentales ainsi qu'à reformer le département américain des Anciens combattants, rapporte la chaîne américaine CNN citant le président de la Chambre des représentants Paul Ryan.

La police de Dallas - Sputnik France
Doit-on attendre une nouvelle tuerie de Dallas?

Selon Ryan, le département des Anciens combattants doit se concentrer sur les problèmes des soldats blessés pendant leur service. Il s'agit en particulier de leur administrer un bon traitement médical. Cependant, le fonctionnaire a soulevé le fait que la bureaucratie et la mauvaise administration ne rendait pas toujours cela possible.

Aux Etats-Unis, le droit de détention et de port d'armes est inscrit dans la Constitution. L'administration du président actuel Barack Obama a à plusieurs reprises tenté de limiter la libre circulation des armes à feu, mais les Républicain l'ont chaque fois empêché.

La dernière tentative échouée a été faite par les Démocrates après qu'un Américain d'origine afghane Omar Mateen a tué 49 personnes dans un night-club gay d'Orlando.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала