Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Italiens tués à Dacca, totalement oubliés par la communauté internationale

© Photo G. BellingardoGianluca Salviato
Gianluca Salviato - Sputnik France
S'abonner
L'histoire de neuf Italiens, récemment pris en otage et tués au Bangladesh par des extrémistes islamistes, a été oubliée par la communauté internationale. Il n'y avait ni de "je suis" comme c'était le cas pour Charlie Hebdo, ni de ministres aux funérailles, ni même de deuil national en Italie. Pourquoi sont-ils perçus comme des sous-hommes?

Gianluca Salviato, enlevé par des terroristes en Libye en mars 2014 et libéré 243 jours plus tard, commente cette situation pour Sputnik.

"Je sais bien ce que c'est que de se retrouver pointé par une Kalashnikov dans l’attente d'un tir. Je rends hommage à tous ceux qui ont survécu un tel cauchemar et à tous ceux qui ont trouvé la mort. Sur le conseil de mon ami, le journaliste Francesco Cassandro, j'ai écrit un livre «Ce matin sur la route de Tobruk» (Quel mattino sulla strada di Tobruk). Il m'a convaincu qu'il fallait raconter mon histoire à tout le monde", a déclaré M.Salviato.

Selon Gianluca Salviato, le symbolisme n'intéresse plus les terroristes.

Hommage aux victimes d'un terrible attentat sanglant a frappé l’Irak - Sputnik France
Victimes du terrorisme : pour le mainstream toujours loin d’être égales

"Les terroriste commettent de moins en moins d'attentats symboliques comme le 11 septembre ou Charlie Hebdo. Aujourd'hui, les terroristes exécutent, explosent ou coupent des têtes. Il me semble qu'il y a des sous-victimes. Les Italiens, tués à Dacca, étaient des spécialistes techniques qui faisaient tout simplement leur travail à l'étranger. Le président italien Sergio Mattarella a déposé le drapeau national sur les cercueils des victimes, mais n'a pas décrété un deuil national", a-t-il expliqué.

M.Salvito constate que "les médias oublient tout ce qui était hier". A titre d'exemple, il cite la collision des trains en Italie, la nouvelle la plus discutée aujourd'hui dans le pays.

Bangladesh - Sputnik France
Fusillade au Bangladesh: 9 Italiens tués et un autre porté disparu

"Il faut raconter à la société les agissements de Daech. J'ai compris qu'il fallait défendre la liberté sans cesse, même s'il s'agit d'un simple récit sur les victimes de terroristes. Dans mon message sur Facebook, je me souviens des années que j'ai passées en Russie. A mon avis, les Russes luttent mieux contre Daech", a-t-il conclu.

Dans la soirée du 1er juillet, une dizaine d'individus armés ont attaqué le restaurant Holey Artisan Bakery de la capitale du Bangladesh, fréquenté par des diplomates et des expatriés, faisant au moins 20 morts.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала