Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des policiers californiens tuent avec un fusil à pompe un adolescent non armé

© AFP 2021 Laura BuckmanPolice officers stand guard at a baracade following the sniper shooting in Dallas on July 7, 2016.
Police officers stand guard at a baracade following the sniper shooting in Dallas on July 7, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Après de nombreux avertissements, un des policiers a tiré deux fois sur Dylan Nobel à la poitrine et l'adolescent est tombé par terre.

Sheriff's Deputy Guy Puffer stands watch outside the Berrien County Courthouse after a shooting incident in St. Joseph, Mich., Monday, July 11, 2016. - Sputnik France
Le tireur de Michigan a été identifié
La tragédie a eu lieu le 25 juin mais le département de police de la ville de Fresno n'a rendu public l'enregistrement de l'incident que le 13 juillet.

Ce jour-là, la police est partie après avoir reçu le signalement d'un homme armé et habillé en camouflage qui se promenait prétendument autour de l'aéroport de Fresno. Les forces de l'ordre ont remarqué le pick-up de Dylan Nobel, âgé de 19 ans, et l'ont poursuivi jusqu'à ce qu'il s'arrête à une station essence. Les policiers sont sortis de leur voiture et ont pointé leurs armes vers la porte du pick-up tout en ordonnant au chauffeur de mettre les mains sur la vitre latérale. Mais M. Nobel est sorti du véhicule et s'est dirigé à l'opposé des policiers puis a fait demi-tour pour revenir vers eux. "J'en ai marre de cette vie!" a-t-il crié en serrant quelque chose dans sa main.

Après de nombreux avertissements, un des policiers a tiré deux fois sur M. Nobel à la poitrine et l'adolescent est tombé par terre. On voit sur les enregistrements que M. Nobel n'avait rien dans la main cependant il s'est quand même retourné. Les policiers, après lui avoir demandé qu'il lève ses mains, ont tiré deux fois de plus et l'adolescent est décédé sur place des suites de ses blessures.

Selon le chef de police de Fresno, l'enquête sur la fusillade continue et une investigation sur la nécessité des deux derniers tirs sera effectuée. Mais, pour protéger les policier, il a fait remarquer: "J'ai regardé la vidéo 40 fois et j'ai compris que les policiers n'avaient pas un tel luxe".

Selon la mère de M. Nobel et son avocat, les policiers ont abusé de la force ce qui a provoqué sa mort qu'ils ont qualifiée d'"inexcusable".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала