Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Un foyer islamiste s’est développé à Nice récemment"

© AFP 2021 Valery HACHEA photo taken on July 15, 2016 shows a police barricade set up at the site in Nice where a gunman smashed a truck into a crowd of revellers celebrating Bastille Day, killing at least 84 people.
A photo taken on July 15, 2016 shows a police barricade set up at the site in Nice where a gunman smashed a truck into a crowd of revellers celebrating Bastille Day, killing at least 84 people. - Sputnik France
S'abonner
Quelques heures après l'attaque terroriste sur la promenade des Anglais à Nice, Sputnik a interrogé Philippe Vardon, Niçois et élu frontiste au conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Selon les dernières informations, la police a réussi à identifier le conducteur du camion et à établir qu'il s'agissait bel et bien d'un attentat terroriste. Il n'a pas encore été prouvé que le criminel appartenait à Daech, mais l'horreur de ce crime semble porter l'empreinte du djihadisme.

"Il y a bien sûr une réalité: Nice est une des principales villes de départ vers le djihad en Irak et en Syrie. Il y a ici un foyer islamiste qui s’est développé plutôt récemment, sur les dix dernières années, et aussi la présence très importante de l’islam frériste, lié aux Frères musulmans, à l’UOIF, très implantée dans la ville. La radicalité islamiste est très présente à Nice. L’enquête doit continuer pour déterminer à quelle sphère il était lié ", a estimé l'interlocuteur de l'agence. ​

Cet attentat horrible et lâche suscite de nombreuses interrogations dans le public français. Les autorités seront-elles en mesure de donner une réponse?  M.Vardon  précise:

"Il y a encore des cadavres sur la promenade des Anglais. (…) Le moment n’est pas encore venu. (…) Un homme seul, avec un camion, et un bilan quasiment aussi lourd que le Bataclan. Il y a des questions de fond, politiques, celle des compromis et même des compromissions avec les islamistes, de la faiblesse de la réponse aux islamistes, qui va devoir être mise sur la table dans les jours qui viennent".

Dans son interview, M.Vardon a fait savoir que sa vision de l'avenir n'était pas très optimiste.

"Malheureusement, une raison qui est à mon sens importante, c’est que nous sommes un pays qui peut être facilement frappé de l’intérieur, avec des gens qui vivent à nos côtés, ce qui était le cas manifestement de ce terroriste, et qui peuvent à tout moment décider de nous attaquer ", a déploré M.Vardon.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала