Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quel sera l’impact du Brexit sur le renseignement britannique et européen?

Quel sera l’impact du Brexit sur le renseignement britannique et européen?
S'abonner
Les citoyens du Royaume-Uni ont décidé par vote majoritaire de se retirer de l'Union européenne. Une chose à laquelle les électeurs n’ont probablement pas reflechis c’est le fait que Bruxelles est un véritable nid d’espions.

INVITE: Marc German est spécialiste en diplomacie d'entreprise et animateur de réseaux internationaux dans le cadre de partenariats industriels. Il a fondé en 2008, un groupe de réflexion stratégique «Reflextrat» dédié notamment à la réussite et au rayonnement des entreprises françaises sur les marchés émergents.

Les officines britanniques au sein de l'UE vont-elles souffrir du Brexit?

"Il y a une désorganisation temporaire; s'il y a une information nécessaire, on la trouvera, le Brexit ne va pas changer grand-chose. Le Brexit ennuie beaucoup plus l'UE que les Anglais. Il y a fort à parier que Mme May va faire de ce Brexit un succès. Il y a des similitudes entre l'UE et l'URSS: un groupe de personnes se cooptait, les commissaires européens n'ont de compte à ne rendre à personne et sont indélogeables; il y avait le Soviet Suprême, qui était le parlement, et le parlement européen ne fait qu'entériner les décisions prises par la Commission."

Quel est le poids des groupes de pression?

"Bruxelles est le paradis des lobbyistes qui ont fait du parlement le théâtre d'une corruption à tous les niveaux, comme celle de l'URSS. Quand vous voyez que Barroso vient d'être recruté par Goldmann Sachs, il y a un manque d'éthique. La banque profite de ses réseaux pour exercer de l'influence. "

Le renseignement economique est plus important que le renseignement politique (en pratique).

"La corruption est telle que des groupes économiques font pression au détriment de la santé publique. Au niveau du renseignement, il faut s'assurer les services de gens qui connaissent le fonctionnement des institutions européennes. Un commissaire qui quitte l'institution est donc une proie facile pour des groupes de pression. Il n'y a pas que l'accès aux informations: il faut avoir de l'influence. Tout le monde a un prix: les gens qui financent les campagnes électorales sont les plus adroits et les plus influents."

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала