Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Turquie: les défunts putschistes interdits de cérémonie funéraire religieuse

© AFP 2021 Joe KlamarMoské i Ankara
Moské i Ankara - Sputnik France
S'abonner
En Turquie, il a été décidé de priver des dernières bénédictions de leurs confrères ceux qui ont osé chercher à renverser le régime en place et à bafouer les droits d'Erdogan.

La direction turque des Affaires religieuses (Diyanet) a décidé de priver de cérémonie funéraire religieuse les putschistes ayant trouvé la mort lors de la tentative de renversement de l'ordre constitutionnel dans le pays, rapporte Anadolu.

"Les individus impliqués dans la tentative de coup d'Etat militaire — ceux qui ont empiété sur le pouvoir légitime — ont visé la nation elle-même ainsi que l'Etat. En est la preuve le bombardement des institutions gouvernementales, y compris le siège de la Grande Assemblée nationale et l'emploi des armes contre des civils", stipule la source.

French Prime Minister Jean-Marc Ayrault gestures as he leaves a polling station after casting his ballot during the second round in the French mayoral elections in Nantes, France, in this March 30, 2014 file photo. - Sputnik France
Le coup d'Etat raté en Turquie n'est pas un "chèque en blanc" pour Erdogan
Et de préciser que les défunts putschistes seront interdits des rites funéraires musulmans que sont le lavage du défunt, son enveloppement dans un linceul et la prière mortuaire, souligne Diyanet.

Dans son communiqué, la direction explique que les rites cités sont prévus pour les fidèles, pour les musulmans qui croient sincèrement en Allah. Or, ceux qui ont osé essayer de renverser le pouvoir en place doivent en être privés.

"Quant aux intéressés, avec leurs gestes, ils ont bafoué les droits non seulement d'une personne précise, mais du peuple entier. Ainsi, ils se sont privés du droit de bénéficier de la bénédiction des fidèles", explique la source.

Et de conclure que cette mesure ne s'appliquait pas aux militaires et aux officiers qui ont été forcés sous la menace ou par méconnaissance à rejoindre le putsch.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала