Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Otan: la Turquie risque l'éviction

© AFP 2021 Petras Malukasdrapeau de L'Otan
drapeau de L'Otan - Sputnik France
S'abonner
En cas de non-respect des normes démocratiques et de la primauté du droit, la Turquie serait expulsée de l'Otan.

Le secrétaire d'État américain John Kerry a déclaré que la Turquie pourrait être expulsée de l'Otan si elle ne respectait pas les principes démocratiques dans sa gestion des conséquences du putsch militaire échoué.

Selon l'homme d'Etat, en tant que membre de l'Alliance, la Turquie doit rester dans le cadre de l'État de droit en imposant leur châtiment aux putschistes.

stop - Sputnik France
UE: pas de régime sans visas avec la Turquie en 2016

"L'Otan a des exigences en matière de démocratie" et l'Alliance a l'intention d'évaluer les actions d'Ankara à l'égard des militaires rebelles, a déclaré lundi John Kerry lors d'une conférence de presse conjointe avec la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

La réponse du gouvernement turc au coup d'Etat échoué a alarmé tant les Etats-Unis que l'Union européenne, après qu'il a décrit les rebelles comme un "cancer" qui devait "être éradiqué" des institutions publiques.

Portrait fleuri du pilote du Su-24 abattu,  Oleg Pechkov,  pendant son enterrement à LIpetsk - Sputnik France
Turquie: les deux pilotes qui ont abattu le Su-24 russe en détention

A cet égard, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les putschistes "paieront le prix fort" et que le gouvernement prendrait en considération l'introduction de la peine de mort pour les personnes soupçonnées d'être impliquées dans le coup d'Etat.

John Kerry a d'ailleurs exprimé son appui au "pouvoir élu" en Turquie et mis en relief l'importance de maintenir le calme et la stabilité dans le pays.

Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de coup d'Etat en Turquie. L'armée a annoncé avoir pris le contrôle du pouvoir et publié une nouvelle constitution. Mais samedi 16 juillet les militaires rebelles ont commencé à se rendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la tentative de coup d'Etat avait échoué. Le coup d'Etat avorté a fait 290 morts dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu'au moins 1.400 blessés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала