Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Brexit: rencontre au sommet entre Angela Merkel et Theresa May

© AP Photo / Matt Dunham/Geert Vanden WijngaertTheresa May VS Angela Merkel
Theresa May VS Angela Merkel - Sputnik France
S'abonner
La première ministre britannique Theresa May est attendue aujourd'hui à la résidence de la chancelière allemande Angela Merkel pour évoquer la situation post-Brexit.

Les deux dirigeantes évoqueront le référendum britannique, ses conséquences et les perspectives de maintien des liens bilatéraux mutuellement utiles dans le cadre de la nouvelle configuration politique. Elles se pencheront également sur le problème migratoire et la situation tendue en Turquie. La Russie sera certainement mentionnée également.

Brexit - Sputnik France
Londres n’envisage pas de commencer le Brexit cette année
L'issue du référendum britannique du 23 juin a été un choc pour Merkel car la chancelière avait personnellement appelé les Britanniques à voter contre la sortie de l'UE. Ce résultat a également marqué l'échec de sa politique visant une intégration à part entière des 28 pays membres. La sortie de l'un des plus grands et des plus importants partenaires de l'union perturbe ainsi la réalisation des plans de la chancelière allemande.

Pendant un certain temps, Berlin espérait encore que tout rentrerait dans l'ordre — voire que les partisans de l'Europe unie réussiraient à rejouer les résultats. Mais la démission immédiate de David Cameron et le choix résolu de Theresa May par le parti conservateur en tant que leader et première ministre ont enterré ces illusions.

Angela Merkel - Sputnik France
Angela Merkel au seuil d'une période difficile
Theresa May n'a pas l'intention de contester les résultats du référendum et a déjà déclaré: "Le Brexit est le Brexit et il ne doit pas y avoir de tentatives de rester dans l'UE de quelque manière que ce soit".

A la veille de sa visite à Berlin, la nouvelle chef du gouvernement britannique s'est assuré un soutien pratiquement unanime du parlement qui a approuvé le programme de réarmement de la flotte nucléaire avec des sous-marins de nouvelle génération. Le Royaume-Uni reste une puissance nucléaire et revendique un rôle dans la grande politique ainsi qu'une voix forte au sein de l'Otan où le discours allemand se fait de plus en plus entendre ces derniers temps.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала