Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un salaire pour la première dame polonaise, une mesure scandaleuse

S'abonner
Le parti Droit et Justice (PiS), au pouvoir en Pologne, a soumis au parlement du pays un projet de loi sur les principes de détermination des salaires des personnes les plus "importantes" de Pologne. L'initiative portera également sur la première dame, qui percevra son propre salaire. L'opposition enrage.

Selon les médias, le "projet révolutionnaire" prévoit l'augmentation des salaires, entre autres, du président et des membres du gouvernement. Mais la situation économique du pays permet-t-elle une telle démarche?

Dans un entretien accordé à Sputnik, l'analyste politique Tomasz Jankowski commente cette mesure.

"C'est un autre exemple de l'arrogance du pouvoir qui n'a pas changé avec le changement de gouvernement. Le pouvoir en Pologne se caractérise depuis de nombreuses années par le fait qu'il promet beaucoup au peuple, mais lorsqu'il s'agit de l'augmentation des salaires, ce sont les salaires des membres du gouvernement qui sont augmentés en premier lieu", a indiqué M.Jankowski.

Formellement, les arguments en faveur de cette décision prévoient que les paiements dépendent de la situation économique dans le pays. Si la situation est très bonne, alors les politiciens gagneront plus.

"C'est la question: qui va juger de la situation économique du pays et quels facteurs vont le déterminer? Si je comprends bien, c'est le gouvernement qui jugera la situation", a souligné l'analyste politique.

Lech Walesa - Sputnik France
L'ex président polonais Walesa revient pour remettre la Pologne sur les rails
La liste des dépenses n'exclura pas la première dame. Les internautes plaisantent déjà sur cette idée déplacée, avançant que si elle doit toucher un salaire seulement parce qu'elle est l'épouse du président, alors que tous les Polonais doivent être payés pour être citoyens de la Pologne.

Selon M.Jankowski, le statut de la femme du président est un honneur, pas un emploi. Selon la tradition existant en Pologne, l'épouse présidentielle participe à des œuvres de charité. Percevoir un salaire irait à l'encontre de cette idée…

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала