Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Les détracteurs paranoïaques de la Russie mènent l'UE dans un bourbier"

© AP Photo / Alik Keplicz"Les détracteurs paranoïaques de la Russie mènent l'UE dans un bourbier"
Les détracteurs paranoïaques de la Russie mènent l'UE dans un bourbier - Sputnik France
S'abonner
Un journal politique danois s'est joint au choeur des critiques vis-à-vis les politiciens occidentaux faisant la promotion de la soi-disant "menace russe".

Secrétaire américain à la Défense Ashton Carter - Sputnik France
Les Etats-Unis comptent endiguer la Russie par des moyens militaires
Les politiciens de l'Union européenne et des Etats-Unis ne cessent de raconter aux simples citoyens des histoires sur la "menace russe", alors qu'il n'y a aucun motif sérieux de croire que la Russie se préparerait vraiment à envahir l'Europe, lit-on dans le journal danois Politiken.

"Tout cela n'est rien d'autre que les fantaisies géopolitiques d'Américains paranoïaques", estime l'auteur.

Au contraire, ce sont les Etats-Unis et l'Union européenne qui pénètrent de façon régulière la zone d'influence de la Russie en menant des exercices en Europe de l'Est et en déclarant avoir l'intention de déployer quatre brigades dans les pays Baltes et en Pologne, écrit le journal.

Donald Trump - Sputnik France
Trump: la Russie et les Etats-Unis peuvent devenir des alliés
Dans le même temps, si n'importe quel Etat du monde tentait de s'ingérer dans les affaires des pays se trouvant dans la zone d'influence des Etats-Unis (par exemple, le Mexique ou Cuba), il est peu probable que cet Etat resterait impuni, poursuit l'auteur.

Au cours du dernier quart de siècle, la situation géopolitique a considérablement changé et les souvenirs d'une Union Soviétique qui terrorisait le monde entier semblent désormais relever du domaine des fantasmes, lit-on dans le Politiken.

En raison d'une "politique de hooliganisme, arrogante et provocatrice" exercée par les Etats-Unis et l'UE, l'Occident a perdu la chance de relancer des relations d'égal à égal et respectueuses avec la superpuissance orientale" alors que les détracteurs de la Russie ont conduit tout le monde dans un "bourbier politique qui menace de nous avaler tous", conclut le journaliste. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала