Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

51 blessés dans les heurts à Erevan

© AFP 2021 KAREN MINASYANDes affrontements violents entre la police et les manifestants se déroulent à Erevan
Des affrontements violents entre la police et les manifestants se déroulent à Erevan - Sputnik France
S'abonner
La situation dans la capitale arménienne s'est légèrement détendue, le temps de panser les blessures.

Selon le ministère de la Santé d'Arménie, après les heurts entre manifestants et police à Erevan, plus de 50 personnes ont eu besoin de soins médicaux, mais le pronostic vital d'aucune d'entre elles n'est engagé.

"Sur 51 personnes venues voir un médecin, 28 sont des policiers", indique le communiqué du ministère.

Tous les blessés ont reçu l'assistance médicale nécessaire, leur vie n'est pas menacée.

Mercredi soir, des manifestants se sont mis à jeter des pierres sur la police. Selon leurs témoignages, la tension est montée d'un cran au moment où un manifestant aurait été interpellé par des policiers. Un peu plus tard, la situation s'est calmée. La police a dispersé les manifestants sur la place devant le bâtiment de police occupé à Erevan. Ceux qui avaient l'intention d'y rester pendant la nuit ont été conduits au commissariat de police. 

Prise d'otages dans un commissariat d'Erevan - Sputnik France
Prise d'otages dans un commissariat d'Erevan, l'assaut se prépare
Dimanche dernier, un groupe d'hommes armés avait pénétré sur le territoire d'un régiment de police à Erevan ayant pris des otages. Selon l'information de la police, un policier a été tué et six personnes, dont cinq policiers, ont été blessées pendant l'assaut du bâtiment.

Le groupe en question retient en otage quatre policiers, plus particulièrement le commandant adjoint de la police d'Arménie Vardan Eguisarian et le commandant adjoint de la police d'Erevan Valéri Ossipian. 

Les preneurs d'otage réclament la libération du chef de file du Front de salut public Nouvelle Arménie (opposition radicale) Jirair Sefilian accusé d'acquisition et détention illégales d'armes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала