Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une femme à la tête de l'Onu?

© AP Photo / Bebeto MatthewsLogo de l'ONU
Logo de l'ONU - Sputnik France
S'abonner
L'élection du futur secrétaire général de l'Onu commence aujourd'hui au siège de l'organisation.

Plus de dix candidats sont en lice pour ce poste, dont des anciens ministres et chefs d'État et en activité. Plusieurs représentants politiques ont déjà appelé à élire une femme d'Europe de l'Est pour équilibrer la géographie et le genre du poste, mais d'autres candidats n'ont pas l'intention de baisser les bras en affirmant que l'issue de la course ne devrait pas être déterminée par le sexe et l'origine, mais par les compétences professionnelles.

L'Onu - Sputnik France
La présence saoudienne au Conseil des droits de l'homme de l'ONU en sursis?
Le premier tour aura lieu à huis clos au Conseil de sécurité des Nations unies. La procédure, complexe et en plusieurs étapes, devrait déboucher sur l'élection d'un candidat de consensus, notamment parmi les membres permanents — la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Par ailleurs, comme la Charte de l'Onu ne dévoile par les détails du processus électoral préliminaire, il est difficile de prédire aujourd'hui qui des candidats arrivera à passer au prochain tour.

Dans une région assiégée de la Syrie - Sputnik France
Onu: près de 800.000 habitants syriens ont reçu une aide humanitaire
Il pourrait s'agir de l'un des 13 postulants déjà en lice: parmi eux on retrouve les anciens dirigeants de la Slovénie, de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie, du Danemark et du Portugal, ainsi que les ministres des Affaires étrangères de l'Argentine, de la Slovaquie et du Monténégro. Ils ont tous présenté au cours des dernières semaines leur "programme électoral" à l'Assemblée générale, beaucoup d'entre eux se sont rendus dans les pays membres permanents du Conseil de sécurité. Après plusieurs cycles de débats, les membres du Conseil devraient établir un classement des candidats en utilisant des notations "je soutiens", "je ne soutiens pas" et "sans opinion". Mais à l'issue de la présélection, de nouveaux candidats pourraient rejoindre la bataille pour le poste de secrétaire général. De plus, selon l'ambassadeur de Russie auprès de l'Onu Vitali Tchourkine, "la Russie n'écarte pas la possibilité que le Conseil de sécurité recommande à l'Assemblée générale plus d'un candidat au poste de secrétaire général".

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon - Sputnik France
Après la France et l'Amérique, l'ONU à genoux devant les coupeurs de têtes
Il est possible qu'une femme politique d'Europe de l'Est succède à l'ex-ministre sud-coréen des Affaires étrangères Ban Ki-moon, actuellement Secrétaire général. Il y a déjà six femmes parmi les candidats et huit personnes représentent l'Europe de l'Est. Plus tôt, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait rappelé que "tous les groupes, sauf l'Europe de l'Est, ont déjà délégué leurs représentants au poste de secrétaire général de l'Onu. Tout comme les autres membres du groupe de l'Europe de l'Est, nous pensons qu'il faut choisir parmi les citoyens de l'un de nos pays". La directrice générale de l'Unesco Irina Bokova et les ex-ministres des Affaires étrangères de la Croatie et de la Moldavie, Vesna Pusic et Natalia Gherman, répondent à ces exigences. Mais le principe de rotation régionale est purement formel, tandis que le sexe du candidat ne peut pas être un facteur décisif — même si jusque-là le poste de secrétaire général était toujours occupé par des hommes.

Le favori de la course préélectorale devrait être connu d'ici octobre et le nouveau secrétaire général devra être élu avant le 31 décembre, date d'échéance du mandat de Ban Ki-moon.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала