Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Putsch raté en Turquie: un "cimetière des traîtres" verra le jour à Istanbul

© AFP 2021 Gurcan OzturkTurkey coup victim funeral
Turkey coup victim funeral - Sputnik France
S'abonner
La Turquie connaît un "grand ménage": 45.000 personnes ont été arrêtées ou démises de leurs fonctions suite à la tentative de coup d'Etat. D'ailleurs, même les défunts putschistes ne reposent pas en paix: d'abord, on a appris qu'ils étaient interdits de cérémonie funéraire religieuse, puis qu'ils seront enterrés au cimetière des traîtres...

Le maire d'Istanbul, Kadir Topbaş, a fait savoir que la ville réservera un terrain où seront enterrés les comploteurs ayant entrepris la tentative de coup d'Etat dans le pays, aucun cimetière de la ville ne voulant accueillir les dépouilles des défunts putschistes, rapporte Hurriyet Daily News.

"J'ai demandé de trouver un terrain et de le baptiser "cimetière de traîtres". Les passants maudiront ceux qui y gisent. Ils ne reposeront pas en paix dans leur tombes", a-t-il déclaré intervenant sur la place Taksim devant les opposants au putsch.

"J'espère qu'ils n'échapperont pas à l'enfer. Mais nous devons faire en sorte que même le monde ici-bas leur soit insupportable", a-t-il ajouté.
Vendredi soir, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.

Moské i Ankara - Sputnik France
Turquie: les défunts putschistes interdits de cérémonie funéraire religieuse
Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi que plus de 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, Etats-Unis), d'avoir organisé la tentative de coup d'Etat, mais ce dernier dément son implication.

A l'heure actuelle, les forces de l'ordre ont globalement réussi à mater la rébellion, même si la tension persiste dans certains secteurs d'Istanbul et d'Ankara.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала