Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Haute voltige: quand un simulateur bat un colonel de l’US Air Force

© Photo Capture d'écran. YouTubeUne intelligence artificielle terrasse un pilote vétéran lors d'une simulation
Une intelligence artificielle terrasse un pilote vétéran lors d'une simulation - Sputnik France
S'abonner
L'armée américaine ne cesse de se vanter de ses sous-marins dernier cri, de ses chasseurs multi-rôles, de ses chars de nouvelle génération. Mais de quoi parle-t-on si l'as des as de l'aviation américaine est défait par un ordinateur japonais? La situation est aggravée par le fait que le coût de cet ordinateur ne dépasse pas… 35 dollars!

L'intelligence artificielle Alpha (IA), développement conjoint de l'Université de Cincinnati, de l'US Air Force et de l'industrie de Défense, a remporté une victoire écrasante sur le colonel de l'U.S Air Force Gene Lee en simulation de combat aérien dans un centre de loisirs à Tokyo, rapporte l'édition japonaise Sankei Simbun.

La série d'affrontements qui a opposé Gene Lee à cette machine ultra-sophistiquée s'est soldée systématiquement par la victoire de cette dernière et cela à plate couture.

Bien que cet homme soit loin d'être un amateur, il n'a pu réussir aucun tir, alors que l'ordinateur les a réalisés plus rapidement et plus précisément, basculant rapidement de l'attaque à la défense.

Dans l'un des combats, l'IA a pu même remporter la victoire sur deux pilotes simultanément, en dépit du fait qu'un simple ordinateur de 35 dollars avait été utilisé pour cette tâche.

"Je suis surpris de ses connaissances et de sa réactivité. ALPHA semblait connaître toutes mes intentions, et réagissait instantanément à mes changements de vol et au déploiement de mes missions. Elle savait quand contre-attaquer. Elle passait instantanément d'une action défensive à l'offensive en cas de besoin. C'est l'IA la plus agressive, réactive, dynamique et crédible que j'aie jamais vue", explique Gene Lee.

Et de souligner: "Je vais rentrer chez moi complètement lessivé. Je suis fatigué, vidé, mentalement épuisé. C'est peut-être une intelligence artificielle, mais elle représente un véritable défi".

Désormais, il sera difficile de traiter les pilotes américains d'as des as. Ils ont donc de quoi réfléchir!

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала