Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dopés de tous les pays, rassurez-vous: c’est la Russie qui trinque!

© Sputnik . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosAnalyse Antidopage
Analyse Antidopage - Sputnik France
S'abonner
Le Comité international olympique (CIO) a déclaré vendredi 22 juillet que deux séries de réanalyses opérées sur des échantillons datant des Jeux olympiques de 2008 et de 2012 ont révélé au total la présence de substances interdites dans 98 cas.

Thomas Bach - Sputnik France
L’équipe russe serait bannie des JO de Rio
Selon le Comité international olympique (CIO), au moins 98 sportifs des Jeux olympiques de 2008 et de 2012 étaient dopés. Tous ceux qui restent encore en activité seront définitivement exclus des compétitions des JO de Rio de 2016 sans autre forme de procès, tandis que les autres verront leurs résultats annulés au terme de la procédure, la prescription des faits étant de 8 ans, écrit The Times.

Le dopage, faut-il le préciser, est un phénomène mondial qui n'épargne que peu de pays. Toujours est-il que seule l'équipe russe dans son intégralité sera mise au ban lors des JO à venir, comme l'avait auparavant indiqué le journal britannique Daily Mail.

logo des JO - Sputnik France
Wall Street Journal: les JO ont besoin de la Russie
Jeudi, la sentence du Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé la mise au ban des athlètes russes et de leur fédération, suspendue en novembre 2015 par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) après les premières révélations de la commission d'enquête diligentée par l'agence mondiale antidopage (AMA).

Exclus ainsi définitivement des compétitions de Rio, les athlètes russes rejoignent les haltérophiles bulgares, les céistes et kayakistes roumains et biélorusses, également sanctionnés globalement par leur fédération internationale pour avoir compté trop de dopés dans leurs rangs.

Aujourd'hui, en attendant une possible décision du Comité international olympique dimanche, ce sont les fédérations internationales qui ont la main et doivent statuer sur le comportement à adopter vis-à-vis de leurs affiliées russes pour les JO de Rio et au-delà.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала