Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Petites mains, vieux bouquins: une drôle de découverte

S'abonner
Des gribouillis d'enfants ont été découverts dans des manuscrits du Moyen Age.

Un manuscrit - Sputnik France
Un manuscrit médiéval annonce la date de l'Apocalypse
Les marges d'un livre de 1327 provenant d'un couvent de Naples (Italie) étudié par la scientifique Deborah Ellen Thorpe, du centre d'études médiévales de l'Université de York (Nord de l'Angleterre), ont été ornées de gribouillages. Ce qui veut dire qu'à l'époque, les enfants étaient étroitement liés aux livres, dit-elle dans son étude.

Intriguée par la présence des dessins étranges dans un livre plein de tables astronomiques et astrologiques qu'elle étudiait pour un autre projet, Deborah a décidé de mener l'enquête. Elle a montré à des spécialistes ces dessins représentant apparemment un homme et un cheval ou une vache.

​Des psychologues pour enfants lui ont confirmé que les dessins dans les marges avaient bien été réalisés par des enfants de jeune âge, entre 4 et 6 ans. Certains signes comme les lignes étirées, les jambes trop longues ou la concentration sur la tête ont permis de le constater.

Un brèviaire en hébreu - Sputnik France
La plus ancienne version du Lévitique renaît de ses cendres
Il n'est pas rare de trouver des notes marginales et des gribouillis dans les manuscrits médiévaux. Les adultes dessinaient dans les ouvrages anciens davantage pour chasser l'ennui. Or, les dessins d'enfants sont assez rares.

Cette étude permet d'affirmer que les enfants interagissaient avec les livres à l'époque médiévale et qu'ils s'exprimaient tout comme les enfants contemporains.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала