Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chine resserre son emprise sur l’information en ligne

© REUTERS / Kacper PempelAn illustration picture shows a projection of binary code on a man holding a laptop computer.
An illustration picture shows a projection of binary code on a man holding a laptop computer. - Sputnik France
S'abonner
En Chine, la publication des informations devra désormais obtenir l’aval du pouvoir.

Selon Bloomberg, le principal régulateur de l'Internet chinois (Cyberspace Administration of China, CAC),  a interdit aux principales sociétés Internet de publier des informations inédites. L'interdiction concerne notamment Sina Corp, Tencent Holdings Ltd., Sohu.com et plusieurs autres. Bloomberg  cite des médias chinois se référant à des sources anonymes chinoises. 

internet - Sputnik France
La Chine met la main sur le cyberespace
Un document publié par la CAC dimanche 24 juillet indique que les sociétés en question ont "gravement violé" les règles d'Internet en privilégiant des contenus fondés sur des informations inédites. 

Vendredi 22 juillet, la CAC a ordonné aux opérateurs de réseau mobile et aux agences d'information en ligne de suspendre la publication des "informations sur les événements en cours", soit toutes les informations concernant la politique, l'économie, les militaires, la diplomatie et les questions sociales. 

Cette nouvelle interdiction radicale garantit aux autorités chinoises un contrôle quasiment total sur les informations en ligne étant donné que l'information est diffusée massivement par le biais d'Internet et des réseaux mobiles. 

A woman uses her smartphone near a booth promoting cloud services during the Global Mobile Internet Conference in Beijing, China, Friday, April 29, 2016. - Sputnik France
Chine: une plate-forme internet pour lutter contre la désinformation
Précédemment, le président chinois Xi Jinping avait déclaré que les grands moyens d'information chinois devaient servir les intérêts du Parti communiste. 

Début juillet, la CAC a interdit aux médias en ligne chinois de publier les informations provenant des réseaux sociaux et des blogs sans approbation préliminaire, alléguant la nécessité de prévenir la diffusion des rumeurs dans les médias. 

En outre, la Chine a récemment durci le contrôle des applications mobiles. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала