Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pour Erdogan, si le peuple veut la peine de mort, il faut l'écouter

© REUTERS / Alkis KonstantinidisSupporters of Turkish President Tayyip Erdogan shout slogans and wave Turkish national flags during a pro-government demonstration in Sarachane park in Istanbul, Turkey, July 19, 2016.
Supporters of Turkish President Tayyip Erdogan shout slogans and wave Turkish national flags during a pro-government demonstration in Sarachane park in Istanbul, Turkey, July 19, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis d'écouter l'opinion du peuple qui a demandé de rétablir la peine de mort. Le changement de la constitution entraînant une dérogation aux droits de l'homme serait aussi une requête populaire.

"Que dit le peuple turc aujourd'hui? Il veut le retour de la peine de mort. Et nous, l'Etat, sommes obligés d'écouter ce que les gens disent. Nous ne pouvons pas simplement dire: +Non, cela ne nous intéresse pas+", a déclaré le numéro un turc.

Türkiye Cumhurbaşkanı Recep Tayyip Erdoğan - Avrupa Komisyon Başkanı Jean-Claude Juncker - Sputnik France
Juncker: la Turquie "pas en situation" d'adhérer à l'UE
Cette déclaration d'Erdogan fait suite à celle du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, qui avait exclu toute adhésion de la Turquie à l'UE si la peine capitale était introduite dans le pays.

Pour la première fois, M.Erdogan a évoqué la possibilité de rétablir la peine de mort après la tentative de coup d'Etat. Lors de son discours à l'occasion des funérailles des victimes de la rébellion, le président turc a déclaré qu'il était prêt à prendre une "mesure extrême" le cas échéant.

"Dans une démocratie, la demande du peuple ne peut pas être ignorée. C'est votre droit. Ce sera évalué dans le cadre du processus constitutionnel par les autorités compétentes qui prendront une décision", a commenté M.Erdogan au sujet de la peine capitale.

Le président turc Erdogan lors d'une conférence de presse consacrée à la tentative de putsch - Sputnik France
Erdogan entend rétablir au plus vite la peine de mort
La peine de mort a été abolie en Turquie en 2004. La dernière exécution remonte à 1984.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers.

Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 246 morts parmi les civils, ainsi que plus de 2.000 blessés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала