Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Prêtre égorgé: Hollande a exprimé au pape François "le chagrin du peuple français"

© © Photo: AP/Gregorio BorgiaPape François
Pape François - Sputnik France
S'abonner
François Hollande a appelé mardi le pape François pour lui exprimer "le chagrin du peuple français" après l'attentat dans une église près de Rouen, où un prêtre catholique a été égorgé, selon un communiqué de la présidence de la République.

"Tout sera fait pour protéger nos églises et nos lieux de culte", a promis le chef de l'Etat au pape, auquel il a exprimé "le chagrin du peuple français après l'odieux assassinat du père Jacques Hamel par deux terroristes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray" (Seine-Maritime), soulignant que "lorsqu'un prêtre est attaqué, c'est toute la France qui est meurtrie".

Le président a également "rappelé le rôle de la France pour la défense des chrétiens d'Orient" et souhaité, "dans ces circonstances si douloureuses et si éprouvantes", que "l'esprit de concorde l'emporte sur la haine".

De son côté, le pape François s'est associé "à la douleur et à l'horreur" et "condamné de la manière la plus radicale" cette attaque dans une église en France, selon un communiqué du Vatican, qui évoque "un meurtre barbare".

Police and rescue workers stand at the scene after two assailants had taken five people hostage in the church at Saint-Etienne-du -Rouvray near Rouen in Normandy, France, July 26, 2016. - Sputnik France
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie, des victimes

"Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés", a expliqué le Vatican.

Le pape, qui doit s'envoler mercredi pour la Pologne à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie, "a été informé et s'associe à la douleur et à l'horreur, condamne de la manière la plus radicale toute forme de haine et prie pour les personnes touchées", a ajouté le Saint-Siège.

La prise d'otages aurait commencé à 9h45, selon des journalistes de France 3 Haute-Normandie sur place. Deux forcenés ont pris en otage le curé, deux sœurs et plusieurs fidèles dans l'église de la ville, au moyen d'armes blanches.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала