Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La musique de migration, un nouveau concept porteur d'espoir?

S'abonner
La jungle de Calais chante aussi! Un groupe créatif de musiciens est venu au camp de réfugiés de Calais pour y découvrir des talents et les ont trouvés. Comment cela s'est-il déroulé? Les détails dans un entretien à Sputnik.
Ali ATH - Sputnik France
Le rap afghan a de beaux jours devant lui

Le groupe britannique Calais sessions s'est donné pour objectif de redonner espoir à ceux qui se sont installés dans la tristement célèbre jungle de Calais, fuyant la guerre dans leurs pays natals. Une fois sur place, ils ont contacté des musiciens locaux afin de trouver un terrain commun pour une collaboration.

"Ces gars ont découvert qu'il y avait de bons artistes et musiciens dans la jungle, ce terrible endroit. Mais ils n'ont pas l'occasion de chanter ou de jouer de leurs instruments et nous sommes ici pour leur donner cette occasion", raconte Jay Burgess, qui fait partie des Calais sessions.

Le but du projet est de répondre à la crise humanitaire et de donner au moins un motif d'espoir aux gens concernés, de leur dire qu'ils n'y sont pas seuls.

"Ils doivent pouvoir se décharger de ce qu'ils éprouvent via la musique et nous voulons leur accorder un peu de paix dans ces temps durs", poursuit M. Burgess.

Des milliers de personnes ont quitté leurs domiciles en Afrique, en Afghanistan, en Syrie et ailleurs pour se réfugier en Europe, y compris au Royaume-Uni. Une fois la Manche traversée, certains d'entre eux ont dit adieu à leurs familles et amis. Mais les migrants n'ont pas perdu leur talent.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала