Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Prise d'otages en Normandie: le témoignage troublant d'une sœur

© AFP 2021 CHARLY TRIBALLEAUEgilse de Saint-Etienne-du-Rouvray
Egilse de  Saint-Etienne-du-Rouvray - Sputnik France
S'abonner
Après avoir échappé aux deux assaillants, lors de la prise d'otages dans l'église Saint-Etienne-du-Rouvray, Sœur Danielle témoigne de ce qu'elle a ressenti pendant le drame.

Douze jours après l'attentat sanglant de Nice, la France a été secouée par un nouvel acte de terreur en Normandie. Mardi 26 juillet, deux forcenés équipés d'armes blanches ont pris en otage un curé, deux sœurs et quelques fidèles dans église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), en France.

A woman lights a candle to place with flowers and candles at the town hall in Saint-Etienne-du-Rouvray, near Rouen in Normandy, France, to pay tribute to French priest, Father Jacques Hamel, who was killed with a knife and another hostage seriously wounded in an attack on a church that was carried out by assailants linked to Islamic State, July 26, 2016. - Sputnik France
Daech égorge un prêtre: indignation et solidarité sur la Toile
Les preneurs d'otages ont égorgé le prêtre Jacques Hamel, âgé de 86 ans, qui en était à sa 58e année d'office, et grièvement blessé un paroissien.

Présente au moment des faits, Sœur Danielle s'est confiée, dans une interview accordée à France 2, sur ces moments qui ont fait basculer sa vie dans l'horreur:

"Moi, quand je les ai vus rentrer, je me suis dit +ça y est, c'est fini!+", révèle la Sœur citée par MinuteNews.

Très affectée par les scènes atroces endurées dans le lieu saint, la Sœur Danielle ne peut pas contenir ses émotions décrivant ces moments:

"Je ne pensais pas qu'ils allaient s'acharner sur Jacques (Jacques Hamel, le prêtre égorgé). Il était encore en aube, il était au pied de l'autel, ils l'ont obligé à se mettre à genoux et puis à ne pas bouger. Quand on a vu le couteau, la main droite, j'ai dit +Bon, c'est sûr que là, y a quelque chose qui va se passer!+"

Elle a en outre révélé que les meurtriers du prêtre se sont enregistrés au moment du crime "C'était enregistré, ils se sont enregistrés", a déclaré la religieuse à la radio RMC, précisant "qu'un des deux assaillants avait fait un peu comme un sermon autour de l'autel, en arabe".

An image grab taken from a video released on July 27, 2016 by Amaq News Agency, an online service affiliated with the Islamic State (IS) group, purportedly shows French jihadist Abdel Malik Petitjean, 19, identifying himself as Ibn Omar, one of the two men who stormed into a church in the northern French town of Saint-Etienne-du-Rouvray during morning mass and cut the throat of a 86-year-old priest at the altar. - Sputnik France
Prêtre égorgé: le deuxième tueur est identifié
"Lui venait de célébrer sa messe, et ils ont pris sa place pour parler en arabe. Ils ont pris la parole pour parler en arabe. Je ne sais pas ce qu'ils nous ont raconté, mais ils ont crié +Vous, les Chrétiens, vous nous supprimez+. Alors que s'attaquer à Jacques, c'est lâche…", dévoile-t-elle en expliquant le déroulement de l'attaque meurtrière.

Miraculeusement, Sœur Danielle a pu échapper aux terroristes et donner l'alerte:

"Moi, j'ai réagi au moment où il s'est attaqué à Jacques. Et il était à genoux, et il a failli le faire tomber. Je suis sortie vite, il était occupé à lui envoyer le couteau, il ne m'a pas vue sortir".

"C'était un prêtre extraordinaire. C'est tout ce que je peux dire (…) Il est grand, le père Jacques", évoque-t-elle, en lui rendant hommage.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала