Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des organisations publiques russes victimes d'une cyberattaque importante

S'abonner
Les services secrets russes ont enregistré une attaque informatique d'envergure contre plusieurs institutions publiques, militaires et autres sites d'infrastructure sensibles en Russie.

Des logiciels espions ont infecté les réseaux informatiques d'une vingtaine d'organisations russes dont des organes d'Etat, des établissements scientifiques et militaires, des entreprises de défense et d'autres sites sensibles, a annoncé samedi le Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie.

"Le Service fédéral de sécurité a enregistré plusieurs cas d'installation de logiciels de cyber-espionnage dans les réseaux informatiques d'une vingtaine d'organisations situées en Russie", a indiqué le FSB sur son site officiel.

A man types on a computer keyboard - Sputnik France
20 puissances s'entendent pour limiter les attaques informatiques
Selon le FSB, le caractère de propagation du virus indique qu'il s'agit d'une opération d'espionnage organisée par des professionnels. Les méthodes d'infection et le style des logiciels ressemblent à ceux utilisés lors des opérations d'espionnage informatique dans plusieurs pays.

Chaque organisation frappée par les pirates informatiques a reçu un "lot de maliciels" fait sur mesure compte tenu des caractéristiques uniques des ordinateurs visés. Les attaques ont été effectuées au moyen de messages électroniques contenant des pièces jointes.

Les logiciels malveillants étaient capables de télécharger des modules supplémentaires en ligne, d'intercepter des informations, d'effectuer des écoutes, de faire des captures d'écran, d'activer les microphones et des caméras, de faire des enregistrements audio et vidéo, ainsi que d'enregistrer les frappes du clavier.

Le FSB et d'autres services spéciaux ont mené une opération en vue de dépister toutes les victimes de cette attaque informatique en Russie, ainsi que de réduire son effet néfaste.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала