Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

17 journalistes turcs mis en examen à Istanbul

© REUTERS / Ammar AwadUn partisant du président turc Erdogan sur la place Taksim à Istanbul
Un partisant du président turc Erdogan sur la place Taksim à Istanbul - Sputnik France
S'abonner
Les autorités turques ont mis en examen 17 journalistes qui seraient liés à l'opposant turc Fethullah Gülen.

Le tribunal d'Istanbul a décidé vendredi de mettre en examen 17 journalistes qui seraient liés au prédicateur turc Fethullah Gülen que les autorités turques accusent d'être à l'origine de la tentative de putsch du 15 juillet, rapporte l'agence turque Anadolu.

Journal turc Zaman - Sputnik France
Plus de 18.000 putschistes présumés en garde à vue en Turquie
Le procès contre 21 journalistes interpellés en Turquie dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat avorté du 15 juillet s'est tenu vendredi à Istanbul. Quatre personnes ont été libérées.

L'ONG Comité de protection des journalistes (CPJ) a antérieurement annoncé que 88 mandats d'arrêt de journalistes ont été émis en Turquie suite à la tentative de putsch. Au moins 330 autres journalistes ont été privés d'accréditation. Le gouvernement turc a en outre ordonné de fermer trois agences d'information, 16 chaînes de télévision, 23 radios, 45 journaux et 15 magazines.

Police turque - Sputnik France
Des photos de journalistes arrêtés en Turquie publiées par un collègue
De multiples institutions en Turquie subissent des purges intérieures sur fond de soupçons d'implication dans la rébellion. Les autorités ont suspendu, interpellé ou placé en détention plus de 60.000 militaires, policiers, magistrats, enseignants, fonctionnaires et autres personnes dans les jours qui ont suivi l'échec du coup d'Etat.

Le 15 juillet, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays. Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi que plus de 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement à Saylorsburg, aux Etats-Unis, d'avoir organisé la tentative de coup d'Etat et exigent son extradition, alors que ce dernier dément toute implication.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала