L'armée déployée dans le Nord du Brésil

CC BY 2.0 / L.C. Nøttaasen / Le drapeau brésilien
Le drapeau brésilien - Sputnik France
Le président brésilien par intérim Michel Temer a autorisé dimanche l'envoi de l'armée dans l'Etat du Rio Grande do Norte (Nord) suite à de violentes attaques contre les bâtiments publics.

L'annonce est intervenue quelques heures après l'appel urgent du gouverneur de l'Etat Robinson Faria à renforcer la présence militaire pour "assurer la sécurité de la population".

Depuis vendredi dernier, au moins 54 attaques contre des autobus et des bâtiments publics ont été perpétrées dans différentes villes du nord du Brésil, selon le Bureau de la sécurité régionale. En outre, dimanche après-midi, une personne a été blessée après l'explosion d'une voiture garée dans un supermarché à Natal.

Les autorités n'ont pas encore indiqué le nombre exact des troupes, mais le gouverneur a annoncé l'arrivée de 500 militaires. La police a arrêté 50 personnes soupçonnées d'avoir participé aux attaques. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала