Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Téhéran explique les 400 M USD en cash versés par les USA

© AFP 2021 Ernesto Benavidesdollars
dollars - Sputnik France
S'abonner
Les analystes se perdent en conjectures pour essayer de comprendre pour quelle raison Washington a versé une importante somme en cash à l'Iran. Est-ce une rançon pour la libération de quatre Américains ou le remboursement d’une dette antérieure à la révolution islamique de 1979? Téhéran met les ponts sur les i.

Les 400 millions de dollars versés par Washington à Téhéran font partie de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré le ministre iranien des Communications, Mahmoud Vaezi.

"Cela faisait partie de l'accord auquel nous sommes parvenus. Cela faisait partie de l'accord sur le programme nucléaire", a déclaré le ministre iranien.

"C'est vrai, ils ont déjà payé cette somme", a précisé Mahmoud Vaezi.

President Barack Obama pauses as he speaks to members of the media prior to his meeting with Secretary of State John Kerry and Vice President Joe Biden - Sputnik France
Marché du siècle: pourquoi les USA ont-ils versé 400 M USD en cash à l'Iran?
L'administration Barack Obama ne nie pas le versement de cette somme à l'Iran. Pourtant, les responsables américains précisent que Washington a versé 1,7 milliards de dollars (1,52 mds EUR) en remboursement d'une dette remontant à avant la révolution islamique de 1979.

Washington dément également l'information selon laquelle le versement des 400 millions de dollars à Téhéran constituait une rançon pour la libération récente de quatre Américains, une idée rapidement reprise par les médias iraniens.

Le 3 aout, le Wall Street Journal a rapporté que l'argent liquide chargé sur des palettes en bois avait été transporté par un avion ne comportant aucun insigne. Les liquidités auraient été fournies par des banques suisses et néerlandaises. Le remboursement a été fait en euros, francs suisses et autres monnaies, toute opération en dollars étant interdite entre Téhéran et Washington.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала