Le métier le plus inutile du monde identifié grâce aux JO de Rio

Les internautes ont raillé l'image d'une sauveteuse présente aux compétitions de natation lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

La photo d'une femme assise sur une tribune derrière les sportifs à la piscine olympique et qui a l'air de s'ennuyer ferme a été prise par le correspondant du New York Times Doug Mills pour vite devenir un mème.

 

Фото опубликовано The New York Times (@nytimes) Авг 7 2016 в 7:39 PDT

 

"Si vous vous sentez inutile, rappelez-vous simplement qu'il y a ceux qui travaillent en tant que sauveteurs lors des compétitions olympiques de natation", a écrit un utilisateur de Twitter en commentant la photo.

L'eau d'un autre bassin de Rio tourne au vert - Sputnik France
L'eau d'un autre bassin de Rio tourne au vert
A Rio de Janeiro, une loi votée au niveau de l'Etat rend obligatoire la présence de sauveteurs dans les piscines de plus de 6 mètres sur 6 mètres.  Au total, 75 sauveteurs surveillent les bassins des JO, indique le New York Times. Leur présence semble toutefois plus utile dans d'autres disciplines que la natation.

Parmi les risques qui justifient la présence de sauveteurs dans les piscines le quotidien US cite les commotions cérébrales en natation synchronisée, le choc avec l'eau pour les plongeurs, ainsi que les contacts violents en water-polo.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала