Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie crée un dispositif permettant de tirer des missiles à distance

© Sputnik . Evgeny Epanchintsev / Aller dans la banque de photosUn lance-missiles sol-air
Un lance-missiles sol-air - Sputnik France
S'abonner
Une station optoélectronique permettant de tirer à distance des missiles sol-air portables a été mise au point en Russie.

La Russie teste actuellement une station optoélectronique compacte dernier cri destinée aux systèmes portables de lance-missiles sol-airs et de lance-roquettes antichar. L’invention est capable d'identifier elle-même une cible et de transmettre cette information à un opérateur se trouvant à distance, annonce le journal Izvestia se référant à une source au ministère russe de la Défense.

Selon la source, les militaires n'auront plus à risquer leur vie lors du pointage et du tir grâce à ce système.

"Actuellement, nous étudions la possibilité de doter les lance-missiles sol-air  portables de la station optoélectronique dernier cri. La première étape des travaux devrait être achevée très prochainement", a indiqué l'interlocuteur du journal.

La base aérienne Hmeymim en Syrie - Sputnik France
Armes russes: la demande dépasse l'offre

Selon lui, l'étape suivante consistera à en équiper les lance-roquettes  et les lance-grenades antichar.

Les stations optoélectroniques sont montées sur les systèmes de lance-missiles sol-air portables installés d'avance sur les positions.  Les opérateurs qui se trouvent à quelques centaines de mètres des positions peuvent voir l'image sur écran et donner des commandes.  Lors de l'apparition d'un appareil volant adverse, le système suit son évolution, les opérateurs n'ayant qu'à donner l'ordre de tirer.

Le nouvel équipement est basé sur le système polyvalent de traitement d'images vidéo Okhotnik (Chasseur) capable de reconnaitre, même dans les conditions météo défavorables et dans la nuit, les avions, les hélicoptères et les drones de l'adversaire.

Actuellement, les systèmes Okhotnik équipent déjà les chasseurs russes de cinquième génération T-50.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала