Syrie: reprise à Daech, la ville de Manbij reprend une vie normale

© Sputnik . HİKMET DURGUNAbdulaziz Younus, porte-parole des Forces déocratiques syriennes
Abdulaziz Younus, porte-parole des Forces déocratiques syriennes - Sputnik France
La ville syrienne de Manbij, récemment reprise aux djihadistes de Daech, voit ses habitants réintégrer leurs domiciles.

Hesibe Azad: Les djihadistes ont peur des femmes-peshmergas - Sputnik France
Hesibe Azad: "Les djihadistes ont peur des femmes-peshmergas"
La ville de Manbij, située au nord de la ville syrienne d'Alep, reprend peu à peu la vie normale après avoir été reprise aux djihadistes de Daech, a déclaré le porte-parole des Forces démocratiques syriennes Abdulaziz Yunus dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

Selon lui, plus de 172.000 habitants de Manbij, évacués auparavant dans les centres d'accueil ou hébergés par des connaissances ou des proches à Kobané, sont rentrés dans leur ville natale.

"Les habitants de Manbij rentrent, des larmes de bonheur aux yeux, dans leur ville natale. L'ambiance est à la liesse: le gens dansent, chantent, s'embrassent dans la rue. A présent chacun peut vivre librement, sans avoir peur de perdre la vie pour la moindre faute", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

​Selon lui, beaucoup de personnes souhaitent continuer la lutte contre les djihadistes de Daech. 

"Des dizaines de femmes de Manbij ont adhéré au détachement de Peshmergas YPJ. Actuellement, on procède à la recherche et au désamorçage des mines posées dans la ville par les djihadistes", raconte le porte-parole.

Quant à la gestion de la ville, elle sera remise entre les mains de civils.

"Nous alons passer le pouvoir de Manbij aux autorités civiles. Actuellement, il n'y a que des combattants locaux qui se trouvent en ville. Le conseil militaire de Manbij assure la sécurité des habitants de la ville", a conclu le responsable.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала