Le conservateur d’un musée turc veut donner à Poutine des billets de la Russie tsariste

© Sputnik . Hikmet DurgunLa coupure russe du musée turc
La coupure russe du musée turc - Sputnik France
Le conservateur d’un musée, qui se trouve dans la ville de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, a l’espoir de donner quelques pièces à Vladimir Poutine.

Esat Kaplan, le conservateur d’un musée exposant des pièces et billets dans la ville turque de Gaziantep a raconté à Sputnik qu’il avait le désir de donner au président russe Vladimir Poutine des billets émis en 1910 dans la Russie tsariste.

Mevlüt Çavuşoğlu - Sputnik France
"Aux yeux de l'Occident, la Russie et la Turquie sont des pays de seconde zone"

Ce faisant, il a souligné les liens historiques étroits entre la Russie et la Turquie.

"A l’époque, où la République de Turquie commençait juste à exister, Vladimir Lénine a apporté un soutien financier substantiel au fondateur de la République turque Mustafa Kemal Atatürk", a raconté M. Kaplan.

Esat Kaplan a également fait valoir que certains des billets, qui sont maintenant exhibés dans le musée, proviennent de l'argent que la Russie avait envoyé en Turquie. Maintenant, il souhaite le redonner au dirigeant russe.

"Dans notre musée, il y a une douzaine de billets de banque de la Russie tsariste et de la période soviétique. Mon rêve le plus cher est de présenter personnellement ce cadeau à M. Poutine. Ce serait un grand honneur pour moi", a fait savoir le responsable du musée à Sputnik.

© Sputnik . Hikmet DurgunEsat Kaplan
Esat Kaplan - Sputnik France
Esat Kaplan

M. Kaplan espère que le numéro un turc Recep Tayyip Erdogan pourrait l'aider à réaliser son rêve afin de remettre ces billets à Vladimir Poutine.

Le chef du musée n’a pas l’intention de s’arrêter là et prévoit de tenir une exposition en Russie.

"Je voudrais également préparer une exposition en Russie, où tout le monde pourrait voir une collection de billets historiques. J’espère que cela contribuera au renforcement des relations amicales entre nos deux pays", a conclu l’interlocuteur de Sputnik.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала