Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un quai pour les navires de guerre chinois aménagé en mer de Chine orientale?

© REUTERS / China DailyLes navires chinois dans la mer de Chine orientale
Les navires chinois dans la mer de Chine orientale - Sputnik France
S'abonner
La Chine aurait construit un quai pour les navires de guerre sur un site développé comme base militaire près des îles de Senkaku (Diaoyu en chinois) en mer de Chine orientale, en pleine escalade des tensions avec le Japon.

One of the small islands in the East China Sea known as Senkaku in Japanese and Diaoyu in Chinese. (File) - Sputnik France
Mer de Chine orientale: Tokyo veut déployer des missiles
La Chine a construit un "quai pour les navires de guerre" d'avant-garde sur un îlot au large de la ville portuaire de Wenzhou, affirment les médias japonais, décrivant ce développement militaire comme un coup de pouce aux revendications de Pékin sur les îles contestées de Senkaku (Diaoyu en chinois). 

La nouvelle installation de 80 mètres de long, déjà baptisée "quai des navires de guerre" par les médias japonais, aurait été érigée sur l'île de Nanji, l'une de 52 îles de l’archipel de Nanji qui font partie de la province chinoise du Zhejiang, rapporte l’agence de presse japonaise Kyodo News.

Plusieurs navires militaires chinois ont déjà été observés en train d'amarrer sur l'île. Pendant ce temps, les sources du journal The Japan Times ont ajouté que le quai est également capable d'accueillir des péniches de débarquement.

L'armée japonaise - Sputnik France
Le Japon prépare le plus gros budget militaire de son histoire
L'armée chinoise est censée construire une grande base militaire avec des installations radar complexes sur les îles de Nanji qui se trouvent à environ 300 kilomètres de la chaîne d'îlots contestée. La base est conçue comme une plateforme efficace de Pékin pour réagir à une crise militaire potentielle et pour renforcer ses capacités de surveillance sur la zone.

En plus de ce quai, les îles possèdent déjà un système radar moderne et un héliport. Il y a aussi un projet d’y construire une piste d’envol pour un usage militaire.

Le différend sur les îlots de la mer de Chine orientale, connus sous le nom de Senkaku au Japon et de Diaoyu en Chine, rend la situation très tendue. Les rencontres entre les navires et les avions des deux pays font craindre un risque de confrontation. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала