Attentat contre un mariage en Turquie: Poutine compatit et tend la main à Erdogan

© Flickr / Ed Yourdon / Aller dans la banque de photosМосковский кремль
Московский кремль - Sputnik France
Un kamikaze s’est fait exploser en pleine fête de mariage, à Gaziantep, au sud-est de la Turquie. Le bilan encore provisoire s’élève à 50 morts et 100 blessés. Le président turc soupçonne Daech.

Attentat à la bombe lors d'un mariage en Turquie - Sputnik France
Attentat à la bombe lors d'un mariage en Turquie: le bilan s'alourdit à 50 morts
Le président russe Vladimir Poutine a présenté ses profondes condoléances à Recep Tayyip Erdogan suite à l'attentat-suicide lors d'un mariage à Gaziantep, le plus meurtrier cette année dans le pays.

"L'atrocité commise en pleine célébration de mariage frappe par sa cruauté et son cynisme. Nous nous sommes assurés une fois de plus que le terrorisme ne reconnaît pas non seulement les lois de la société civilisée, mais aussi les bases de la morale humaine", a-t-il indiqué dans une dépêche.

Le président russe s'est également dit prêt à intensifier la coopération avec les partenaires turcs en matière de lutte contre le terrorisme.

"Le président russe a souligné que ces événements avaient suggéré une fois de plus la nécessité pour la communauté internationale de conjuguer des efforts réels dans la lutte contre la terreur et s'est dit prêt à renforcer la coopération avec les partenaires turcs sous toutes les latitudes, y compris dans le cadre des accords obtenus récemment à Saint-Pétersbourg", lit-on dans le document diffusé par le service de presse du Kremlin.

Turkish Supporters are silhouetted against a screan showing President Tayyip Erdogan during a pro-government demonstration in Ankara, Turkey, July 17, 2016. - Sputnik France
Tentative de coup d'Etat en Turquie: 40.000 interpellations en un mois
Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière dans une Turquie endeuillée depuis un an par une vague d'attentats sanglants attribués au groupe Etat islamique (EI) ou au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), notamment à Ankara et à Istanbul.

L'attentat de Gaziantep est survenu le jour où le Premier ministre Binali Yildirim a annoncé que la Turquie souhaitait jouer un rôle "plus actif" dans la solution de la crise en Syrie afin de "faire cesser le bain de sang".

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала