Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les casques blancs en Syrie sont-ils si bons? (VIDEO)

© AFP 2021 KARAM AL-MASRILes casques blancs en Syrie sont-ils si bons?
Les casques blancs en Syrie sont-ils si bons? - Sputnik France
S'abonner
Ils filment un garçon en sang au lieu de le soigner… Une vidéo montre la face obscure des secouristes. Y a-t-il d'autres détails de cette histoire qu'on ne connaît pas?

Les secouristes internationaux déployés en Syrie ne seraient pas si bons que cela, si on en juge par une vidéo sur les préparatifs de la session photo consacrée à un garçon de 5 ans, Omran Daqneesh, rescapé d'un bombardement dans un quartier d'Alep.

Sur la vidéo, on voit le petit garçon désorienté et perplexe, en sang et couvert de poussière et apparemment blessé à la tête, assis à l'arrière d'une ambulance très bien équipée. Les gens qui l'entourent ne prêtent pas attention à Omran et ne s'empressent pas à le soigner. L'ambulancier qui s'occupe de la mise en scène place le garçon sur le siège sans cérémonies. Les activistes cherchent à tout arranger pour bien filmer la scène. Ils ont plus l'air de vouloir faire une bonne photo du petit que de s'occuper de lui. 

Alep, Syrie - Sputnik France
"Les médias occidentaux entraînent les enfants dans leur propagande"

Ces efforts ont porté leurs fruits. Posté sur Twitter, le cliché de l'enfant a été partagé des dizaines de milliers de fois. Les internautes ont même proposé de faire d'Omran le symbole de la guerre en Syrie.

Le photographe Mahmoud Raslan, qui a fait le cliché viral, s'est antérieurement aussi fait prendre en photo avec des membres du groupe rebelle, qui avait décapité un enfant en juillet dernier.

Certains médias ont profité de la tragédie du peuple syrien pour tisser leur propagande antirusse, rendant la Russie responsable des victimes civiles en Syrie.  Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a démenti les informations selon lesquelles l'aviation russe aurait mené mercredi un raid sur un quartier résidentiel d'Alep. Selon le responsable, les Forces aérospatiales russes "ne visent jamais les cibles situées dans l'enceinte d'agglomérations".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала