Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Iran, Russie: quel avenir pour la base aérienne de Hamadan?

© Sputnik . Dmitry Vinogradov / Aller dans la banque de photosSu-25
Su-25 - Sputnik France
S'abonner
L’utilisation ultérieure de la base aérienne de Hamadan (Iran) par les Forces aériennes russes est désormais régie par des accords bilatéraux et dépend de la conjoncture actuelle en Syrie, rapporte le ministère russe de la Défense.

Hamadan - Sputnik France
La Russie suspend l'utilisation de la base aérienne de Hamadan, selon Téhéran
D'après le porte-parole du ministère Igor Konachenkov, tous les avions russes qui effectuaient des frappes contre les djihadistes depuis la base aérienne de Hamadan sont revenus en Russie. Il a également souligné que les Forces aériennes s'étaient complètement acquittées des tâches fixées.

La base aérienne de Hamadan, poursuit une source au sein du ministère de la Défense, était utilisée "dans le cadre d'activités opérationnelles et d'un partenariat bilatéral à court terme".

"Dès lors que nous nous sommes acquittés de nos taches, nous sommes partis. Concernant le bail ultérieur de cette base, aucun projet n'a encore été soumis à la Douma (parlement russe, ndlr)", explique la source. Ainsi, pour le moment, la base aérienne de Hamadan n'est pas utilisée par les Forces aériennes russes.

Fighters from the Syrian Democratic Forces (SDF) (File) - Sputnik France
"Les USA nous interdisent de parler avec les Russes en Syrie"
La semaine dernière, les autorités russes et iraniennes ont confirmé le déploiement de bombardiers russes à long rayon d'action sur la base de Hamadan, dans le nord-ouest de l'Iran. Le 17 août, des bombardiers russes Su-34 ont effectué un raid aérien contre les positions de Daech en Syrie en décollant pour la première fois de l'aérodrome de Hamadan.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a précisé que les avions de combat russes avaient "pris part à une opération antiterroriste en Syrie à la demande des autorités légales syriennes et avec le consentement de l'Iran".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала