Une nouvelle menace pèse sur la sécurité de l’Ukraine…

Le ministère ukrainien de l’Intérieur envisage très sérieusement de discuter au plus haut niveau de la popularité de Pokémon Go dans le pays.

Des enfants syriens jouent à Pokémon Go pour échapper à la réalité d’Alep - Sputnik France
Des enfants syriens jouent à Pokémon Go pour échapper à la réalité d’Alep
Les forces de l'ordre ukrainiennes sont sérieusement préoccupées. En cause, les Pokémons, ces terribles créatures du nouveau jeu de réalité augmenté qui envahit le monde. Comme l'indique le ministère de l'Intérieur, l'engouement des citoyens ukrainiens pour le jeu le pousse à initier une discussion au sein du Conseil de sécurité et de défense nationale pour réglementer le fonctionnement des services de ce type en Ukraine.

"Compte tenu du danger réel que crée l'utilisation incontrôlée de ce service sur le territoire ukrainien pour l'infrastructure stratégique, les sites sensibles et la zone d'opération antiterroriste, et en vue de la sécurité des civils, le ministère de l'Intérieur est prêt à initier une discussion concernant la réglementation des services de ce type en Ukraine", annonce le site du ministère.

Et pour commencer, la police ukrainienne s'est déjà mise à distribuer aux citoyens des dépliants censés mettre en garde les joueurs contre "les graves conséquences" de leur addiction à la chasse au Pikachu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала