Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La confiance Russie-USA se raffermit, Lavrov espère que le peuple syrien le ressentira

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosLe ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry - Sputnik France
S'abonner
Lors des négociations d'aujourd'hui, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry ont éclairci leurs démarches ultérieures en Syrie et ont convenu que la solution militaire au conflit syrien était impossible.

"Nous nous sommes accordés sur les directions concrètes dans lesquelles on va travailler: la Russie avec le gouvernement syrien et les Etats-Unis avec l'opposition", a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Daraya - Sputnik France
Syrie: début de l'évacuation de Darayya

En Syrie, il y a des violations du cessez-le-feu de la part de toutes les parties en conflit, a-t-il poursuivi, et le groupe Front al-Nosra complique toujours la situation, il faut y réagir vite. Selon lui, une fin efficace aux activités militaires ne serait possible sans comprendre la différence entre les forces d'opposition et les terroristes, et la vision de ce but devient plus claire dans la coopération avec les partenaires américains. Seul un règlement politique peut mettre fin au conflit syrien, a affirmé son homologue américain.

De plus, M. Lavrov a souligné que l'opération à Daraya est terminée et que cette expérience sera utile. Le ministre espère d'ailleurs que le peuple syrien ressentira prochainement le bénéfice du renforcement de la confiance entre la Russie et les Etats-Unis.

Entre-temps, la coopération russo-américaine en l'espèce pourra réellement contribuer aux efforts pour régler la crise ukrainienne au format Normandie.

La Russie et les Etats-Unis ont ainsi terminé le dernier round des pourparlers techniques sur le règlement en Syrie, à Genève. Les négociations ont duré quelque 12 heures et ont été fructueuses et constructives, selon M. Kerry.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала