Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les photos sur Instagram peuvent dévoiler la dépression de leurs auteurs

© AP Photo / Marcio Jose SanchezInstagram
Instagram - Sputnik France
S'abonner
Les réseaux sociaux sont capables d’en dire beaucoup sur la personnalité des internautes. Mais savez-vous que les choix personnels présentés sur Internet peuvent cacher des symptômes purement médicaux? Les photos diffusées via Instagram sont en mesure de dévoiler les signes de la dépression.

Selon l'étude effectuée par les spécialistes des Universités de Harvard et du Vermont et rendue publique sur le site arxiv.org, la couleur et la saturation des images partagées sur Instagram peuvent révéler la dépression de leurs auteurs.

Twitter - Sputnik France
Twitter et Instagram abandonnés par des célébrités choquées par les insultes
Les scientifiques ont étudié 43.950 photos publiées par 166 utilisateurs d'Instagram atteints de dépression. Les spécialistes ont élaboré un système permettant d'analyser la couleur, la saturation et la luminosité des images, ainsi qu'un algorithme pour élucider les visages.

Les participants de la recherche lancée par les scientifiques ont répondu aux questions sur leurs données personnelles, sur l'utilisation des réseaux sociaux et sur la présence d'une maladie psychique décelée par un médecin. Ensuite, un programme spécial a étudié leurs photos.

Instagram - Sputnik France
Instagram se dotera d'une fonction originale
La présence élevée de la couleur bleue et de tons similaires dans une image, ainsi que des niveaux bas de luminosité et de saturation montrent la présence de dépression. De plus, les gens atteints de dépression n'utilisent pas souvent les filtres pour effectuer la retouche des photos. Ils préfèrent le filtre Inkwell qui rend les photos noires et blanches.

Les spécialistes indiquent que la présence de la dépression peut être élucidée plus rapidement via l'étude des réseaux sociaux que par un diagnostic standardisé. Dans le même temps, ils soulignent que leur méthode n'aide pas à choisir le traitement approprié, mais dévoile seulement les premiers symptômes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала