Cazeneuve: l'interdiction du burkini est inconstitutionnelle

Le premier ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a qualifié l'interdiction du burkini d'inconstitutionnelle et d'inefficace. Selon le ministre, cette loi pourrait "faire divorcer la France de la République".

D'après le ministre de l'Intérieur français Bernard Cazeneuve, la loi contre le burkini, qui est actuellement en débat dans le pays, contredit la constitution et serait inefficace. L'homme d'Etat a exprimé cette opinion dans une interview accordée à La Croix.

"Le gouvernement, comme l'a dit le premier ministre, refuse de légiférer sur ce sujet car une loi serait inconstitutionnelle, inefficace, et de nature à susciter des antagonismes et d'irréparables tensions", a mis en relief le ministre.

une femme en burkini - Sputnik France
Sarkozy prêt à changer la constitution pour interdire le burkini

Parallèlement, il a noté que les musulmans français devaient continuer, avec le gouvernement, à s'engager dans un travail commun pour l'égalité hommes-femmes, l'intangibilité des principes républicains, la tolérance qui fait le vivre-ensemble.

"Je crois davantage à la force de ce dialogue qu'à la stratégie dangereuse de la division, qui finirait par faire divorcer la France de la République", a-t-il ajouté.

Plus tôt en août, un certain nombre d'hommes politiques français se sont déclarés favorables à l'interdiction du burkini.

Burkini-Badeanzug - Sputnik France
La polémique mousse les ventes du burkini… même à des non-musulmanes!

Vendredi dernier, le Conseil d'Etat a suspendu un arrêté interdisant le port du burkini aux baigneurs sur les plages de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). Il est prévu que la décision du Conseil serait prise en considération par les tribunaux dans l'examen de plaintes pareilles dans d'autres villes françaises qui ont adopté l'interdiction. Il y en a environ 30.

Cependant, en dépit de la décision du Conseil d'Etat, le maire de la ville corse de Sisco Ange-Pierre Vivoni a déjà déclaré qu'il n'allait pas lever l'interdiction du burkini sur les plages locales. Entre autres, trois femmes ont dû payer une amende de 38 euros "pour non-respect des règles en vigueur".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала