Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un "putsch invisible" fait rage contre Angela Merkel

© Sputnik . Nikolai Filiakov / Aller dans la banque de photosUne action de protestation contre la politique d'Angela Merkel à Berlin
Une action de protestation contre la politique d'Angela Merkel à Berlin - Sputnik France
S'abonner
La chancelière allemande Angela Merkel est de plus en plus impopulaire suite à sa politique d’accueil des migrants.

Un putsch visant la chancelière allemande Angela Merkel bat son plein en Allemagne, quoique se déroulant d'une manière dissimulée, annonce le quotidien Die Welt.

"Il semblerait que le déclin de Mme Merkel, prédit il y a quelques mois, commence à se manifester lentement", écrit le journal.

Le déclin n’est pas causé par le fait que la chancelière commence à prendre conscience des limites de ses possibilités.

"Tout est beaucoup plus simple. Un putsch visant Merkel bat son plein. Quoique il n'en ait pas l'air au premier coup d'œil", écrit le quotidien.

L'auteur de l'article reconnaît que le terme "putsch" provoque "certaines associations" et souligne qu'il n'a pas en vue un coup d'Etat militaire. Selon lui, les "putschistes" actuels n'ont qu'à laisser les événements suivre leur cours, faisant confiance à la "force autodestructrice " de la politique menée par la chancelière.

Selon l'auteur, Merkel a déjà réalisé plusieurs actions dont les conséquences  sont incontournables.

"Les gens sont déçus par Mme Merkel, tout comme Horst Seehofer, ministre-président de la Baviière, qui avait qualifié en automne dernier d'erronée la décision de la chancelière de laisser entrer les migrants. Selon lui, il est impossible de "reboucher cette bouteille", sous-entendant les frontières ouvertes aux migrants", indique l’article.

Angela Merkel - Sputnik France
La moitié des Allemands souhaitent le départ de Merkel

Le journaliste se demande pourquoi Horst Seehofer  n'attaquait pas Angela Merkel.

"Il (Seehofer, ndlr) pense que c'est en cela que réside sa stratégie. Laissons-la (Merkel, ndlr) faire ce qu'elle fait jusqu'à ce qu'elle n'en soit plus capable. Jusqu'à ce que sa cote se retrouve au sous-sol. Nous ne la repousserons pas du trône. Elle finira par tomber elle-même. C’est juste une question de temps", écrit le journaliste.

Les Allemands sont de plus en plus mécontents par la politique menée par la chancelière. Selon un sondage récent, la moitié des habitants de l'Allemagne s'opposent à une quatrième nomination d'Angela Merkel au poste de chancelière.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала