Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Livraison de S-300 russes: les Saoudiens redoutent le renforcement de l'Iran

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosS-300
S-300 - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis désapprouvent la livraison de systèmes de défense antiaérienne S-300 russes en Iran, tout en reconnaissant qu'elle est parfaitement légitime. Cette attitude américaine s'explique sans doute par l'influence de l'Arabie saoudite, estime un analyste iranien.

L'ingérence de Washington dans la question relative aux relations bilatérales entre Moscou et Téhéran, notamment à la livraison de missiles russes sol-air S-300 à l'Iran, est illégitime et dénouée de tout fondement, a indiqué dans une interview accordée à Sputnik Ahmad Vakhshiteh, rédacteur en chef du site iranien RussiaViewer.

Systèmes russes S-300 - Sputnik France
L'Iran confirme avoir reçu les S-300 russes

"La vente par la Russie de ses S-300 à l'Iran, ainsi que l'achat par l'Iran de ces missiles est un marché bilatéral tout à fait légitime (…) Par contre, l'ingérence des Etats-Unis y est illégitime. Mais pourquoi les Américains s'opposent-ils tellement à ces livraisons? L'influence de l'Arabie saoudite en est sans doute la cause", a estimé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'expliquer qu'avec ces armements défensifs, la sécurité des frontières aériennes de l'Iran s'était renforcée.

"Il est tout à fait naturel que certains pays en conflit idéologique ou géopolitique avec l'Iran et aspirant à déstabiliser la région pour affirmer leur propre domination n'apprécient pas du tout le renforcement de la puissance militaire de Téhéran", a relevé M.Vakhshiteh, ajoutant que le système S-300 était un système de défense et non d'attaque.

Système de missiles sol-air S-300 - Sputnik France
La Russie s’apprête à livrer à l’Iran de nouveaux S-300

L'expert a rappelé qu'en intervenant récemment devant les hauts responsables des forces aériennes du pays, le Guide suprême et chef des armée de la République islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, avait souligné que la puissance militaire iranienne avait un objectif uniquement défensif.

"Nous faisons face à un ennemi (les Etats-Unis, ndlr) qui ne reconnaît même pas notre droit de protéger notre peuple et dit:+Vous devez rester sans défense afin que l'on puisse vous attaquer quand on veut+", a-t-il notamment déclaré. 

Et de prévenir que l'ennemi devait être conscient du fait que s'il attaquait, il recevrait une riposte adéquate. 

La Russie et l'Iran ont conclu un contrat de livraison de systèmes S-300 en 2007. Suite à l'adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu mettant en place des sanctions contre l'Iran, l'exécution du contrat a été suspendue par Moscou. En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret levant l'interdiction de livrer les systèmes S-300 à l'Iran.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала