Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Virée pour avoir obtenu son permis de conduire

© AFP 2021 Thomas Coex hassidique
 hassidique - Sputnik France
S'abonner
Une institutrice a été forcée de quitter son poste par l'administration d'une école hassidique ultra-orthodoxe en Israël. La raison? Elle avait obtenu son permis de conduire...

L'enseignante, dont le nom n'est pas dévoilé, envisageait d'aller au travail en voiture pour pouvoir emmener sa fille à mobilité réduite dans la seule école pour filles du district, rapporte la presse locale de la ville de Beitar Illit en Cisjordanie, citée par le quotidien britannique The Independent

Certains adeptes hassidiques fervents prônent l'interdiction de la délivrance des permis de conduire aux femmes.

Des Juifs ultra-orthodoxes - Sputnik France
Les rabbins ultra-orthodoxes interdisent aux femmes d'aller à l'université
Cependant, cette femme a également obtenu la bénédiction pour obtenir son propre permis de conduire de la part de son rabbin, car son époux avait échoué au même examen.

L'administrateur de l'école, cité par le quotidien national Haaretz, a assuré que les informations sur l'incident publiées par la presse locale étaient fausses. Selon une source interne, le directeur de l'école aurait pour sa part confié que la présence d'une institutrice avec un permis de conduire était inadmissible.

La cour de Jérusalem oblige une jeune femme à payer 14.000 EUR à son fiancé - Sputnik France
La cour de Jérusalem oblige une jeune femme à payer 14.000 EUR à son fiancé
Conformément aux normes locales d'assurance maladie, la jeune fille handicapée dispose du droit de transfert de sa maison jusqu'à son école via un transport public.

Selon Haaretz, le cas est actuellement étudié par Naftali Bennett, ministre israélien de l'Education nationale.

L'institutrice fait partie du mouvement hassidique du judaïsme orthodoxe, qui encourage ses disciples à prendre leur distance avec la culture laïque.

Durant l'été 2015, les rabbins du mouvement hassidique Belz à Londres ont publié un avis ordonnant l'expulsion des enfants conduits à l'école en voiture par leur mère. L'interdiction a ensuite été levée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала