L'armée US l'admet: nous avons beaucoup à apprendre des Russes

© Sputnik . Saïd Tsarnaev / Aller dans la banque de photosL'armée US l'admet: nous avons beaucoup à apprendre des Russes
L'armée US l'admet: nous avons beaucoup à apprendre des Russes - Sputnik Afrique
L’armée russe a fait preuve de son efficacité en Syrie et les militaires américains, habitués à ne combattre que des rebelles au Proche-Orient, ont des choses à apprendre des Russes.

F-35 - Sputnik Afrique
Expert: "Même dans un million d'années", le F-35 ne viendra pas à bout du Su-35
D'après Eric Fanning, secrétaire à l'Armée de terre des États-Unis, il est nécessaire d'accélérer le développement des moyens de lutte cybernétique et radioélectronique.

Cependant, l'objectif principal est "de doter les forces américaines des moyens de lutte informatique et électronique que possède actuellement la Russie", souligne Defense One.

"Ces dernières années, nous avons observé les actions de la Russie, y compris en Syrie. Avec un constat: Moscou peut utiliser des capacités très différentes sur le champ de bataille. Nous avons observé une combinaison de drones, de cyberattaques et de moyens élargis de lutte électronique", note Eric Fanning.

Ka-52 - Sputnik Afrique
La liste complète des armements russes dernier cri testés en Syrie
Afin de rattraper ce retard sur les militaires russes, ce dernier a annoncé la création d'un "Département de réaction rapide" dont l'objectif principal sera de résoudre le problème actuel de capacités inégales auquel fait face le commandement américain sur le terrain.

"Nos adversaires modernisent rapidement leurs équipements et dans certains cas, nos capacités sont insuffisantes pour rester au niveau. Il est crucial de développer les technologies existantes et nouvelles selon un rythme adapté au conflits d'aujourd'hui et de demain", souligne le major-général Walter Pyatt, chef du futur Département.

Steven Pifer, ancien ambassadeur américain en Ukraine, est du même avis. Il affirme que les militaires américains "ont besoin de réapprendre à mener des opérations militaires de grande envergure, qui diffèrent considérablement de la simple lutte contre les insurgés au Proche-Orient".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала