D'où vient l'argent de la Fondation Clinton?

© AP Photo / Julio CortezBill Clinton et Hillary Clinton.
Bill Clinton et Hillary Clinton. - Sputnik France
Les assistants de l'ex-président américain Bill Clinton ont utilisé l'argent des contribuables destinés à l'entretien des anciens présidents américains pour allouer des subventions à la Fondation Clinton et pour soutenir le serveur e-mail privé d'Hillary Clinton.

La candidate démocrate à l'élection présidentielle aux Etats-Unis, Hillary Clinton - Sputnik France
Présidentielle US: Clinton Foundation, talon d'Achille de la candidate démocrate
L'enquête du journal Politico, basée sur des documents reçus par l'Administration des services généraux (GSA), apporte de nouvelles preuves que, pour la famille Clinton, il n'y avait pas de limites claires entre leur fondation à but non-lucratif, le poste de secrétaire d'Etat d'Hillary et les relations d'affaires de Bill.

L'enquête a permis de savoir où les assistants de Bill Clinton envoyaient l'argent des contribuables alloué à la GSA, conformément à la loi sur l'entretien des anciens présidents américains.

Ainsi, Bill Clinton, en utilisant le programme d'aide des ex-présidents, a reçu le montant le plus élevé par rapport aux autres anciens dirigeants des Etats-Unis. L'enquête a montré que de début 2001 (date de la fin du second mandat présidentiel de Bill Clinton) à fin 2016, ses représentants ont demandé des allocations pour un total de 16 millions de dollars.

Hillary Clinton, candidate démocrate à l'élection présidentielle US - Sputnik France
Les Saoudiens parmi les plus gros donateurs de la fondation Clinton
Selon le journal, les personnes qui travaillent pour Bill Clinton ont été payées par les fonds alloués à la GSA, tandis que 13 des 22 employés travaillaient en même temps pour la Fondation Clinton.

Auparavant, il s'est avéré que la fondation de Bill, Hillary et Chelsea Clinton, la Fondation Clinton, qui comptait parmi les plus puissantes institutions caritatives du monde, avait accepté des dizaines de millions de dollars de pays que le département d'Etat des Etats-Unis accusait de violations des droits de l'homme alors que Mme Clinton était chef de la diplomatie américaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала