Une seconde chance pour les orphelins de la guerre en Syrie

En Syrie, il existe des camps pour les personnes déplacées à l'intérieur, mais souvent le nombre de réfugiés fuyant la guerre dépasse les possibilités des camps. Et il est particulièrement difficile pour les enfants qui ont perdu leurs parents de s'installer dans un camp de réfugiés.

L'organisation à but non-lucratif SOS fait de son mieux pour prendre soin des enfants. SOS a trois "villages" qui fournissent un abri et d'autres conditions nécessaires à la survie aux enfants syriens qui ont perdu leurs familles.

© SputnikUn village d'enfants syrien de l’organisation à but non-lucratif SOS
Un village d'enfants syrien de l’organisation à but non-lucratif SOS  - Sputnik Afrique
Un village d'enfants syrien de l’organisation à but non-lucratif SOS

Le représentant des "villages d'enfants" syriens Ahmed Murabbiya a expliqué à Sputnik que le but de l'organisation était d'aider les enfants, qui ont perdu leurs familles à cause de la guerre, à trouver une maison.

"Nos villages sont un centre avec plusieurs maisons, dont chacune a un enseignant et un responsable. A l'heure actuelle, nous avons trois villages: Al-Assad, Al-Saboura et Alep. Nous avons réussi à abriter 500 enfants de différentes provinces de la Syrie", a fait remarquer M.Murabbiya.

les enfants,Syrie - Sputnik Afrique
En Syrie, les joies simples des enfants de la guerre
Les résidents de ces villages sont des enfants orphelins qui ont perdu un ou deux parents dans cette guerre qui dure déjà depuis plus de cinq ans.

"Nous leur fournissons des soins médicaux et l'éducation. Et récemment, nous nous sommes fixés pour objectif d'aider les enfants à trouver leurs parents disparus", a ajouté le représentant.

Selon lui, leur organisation coopère avec d'autres organismes de bienfaisance et les organismes gouvernementaux pour la recherche des parents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала