La NASA restera dépendante des vaisseaux russes pour atteindre l'ISS

La NASA devra continuer à acheter des places pour ses astronautes dans les vaisseaux spatiaux russes afin d’assurer sa présence sur la Station spatiale internationale (ISS).

Si le secteur spatial américain reporte la conception de nouveaux vaisseaux spatiaux, la NASA sera obligée d'utiliser les fusées russes pour envoyer ses astronautes sur l'ISS, lit-on dans un rapport de l'inspecteur général de l’Agence spatiale américaine cité par le Washington Post.

La NASA lancera un robot dans l’espace pour prendre un échantillon d’astéroïde - Sputnik Afrique
La NASA lancera un robot dans l’espace pour prendre un échantillon d’astéroïde

SpaceX et Boeing comptent construire un nouveau vaisseau spatial et un lanceur dernier cri d'ici 2018. Toutefois, si ces deux objets ne sont pas réalisés dans les temps, "la NASA devra acheter des places supplémentaires pour ses astronautes afin d'assurer sa présence sur l'ISS".

Le Washington Post souligne que le prix d'envoi d'un astronaute américain par l'intermédiaire des vaisseaux Soyuz a augmenté depuis 2010. A l'époque, le prix était de 26,4 millions de dollars alors qu'en 2012 il s'est élevé à 51 millions de dollars. Le montant total de ces paiements atteint 3,4 milliards de dollars. Selon l'inspecteur général de la NASA, l'administration pourrait économiser un milliard de dollars si les vaisseaux étaient construits en 2015. 

La NASA veut transformer un astéroïde en vaisseau spatial - Sputnik Afrique
La NASA veut transformer un astéroïde en vaisseau spatial

SpaceX et Boeing envisagent d'effectuer les premiers lancements fin 2017 et début 2018. Mais les auteurs du rapport ne partagent pas leur optimisme. 

"Nous pensons que ni Boeing ni SpaceX ne seront pas capables d'effectuer des lancements en question avant la fin 2018", lit-on dans le rapport.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала