Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine pointe les raisons du ralentissement de la croissance mondiale

© Jakub Krechowicz Экономика
Экономика - Sputnik France
S'abonner
La volatilité des marchés des changes et des matières premières ainsi que les dettes non négligeables des pays développés ralentissent la croissance de l'économie mondiale, a annoncé dimanche à Hangzhou, en Chine, le président Vladimir Poutine.

Et de constater que les conséquences de la crise économique mondiale de 2008 et 2009 n'étaient pas toutes surmontées. "La croissance globale est encore irrégulière et très fragile", a pointé le leader lors d'une rencontre informelle avec ses partenaires au sein du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

"Selon les prévisions, les rythmes de croissance d'avant la crise ne seraient pas atteint avant l'année 2019. Parmi les facteurs ralentisseurs figurent la volatilité du marché des changes et du marché des matières premières et les dettes élevées des pays développés", a expliqué l'homme fort du Kremlin.

La nouvelle vague de l'économie mondiale - Sputnik France
La nouvelle vague de l'économie mondiale
Dans ce contexte, Moscou soutient les priorités de la Chine, qui assume la présidence tournante du G20, orientées sur la stimulation de l'économie mondiale par le biais de l'application des nouvelles technologies.

Selon Vladimir Poutine, la baisse de l'autorité de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et l'émergence des associations commerciales régionales "fermées" constituent une autre source de préoccupation.

"En raison de la stagnation du round des négociations de Doha, elle (l'OMC, ndlr) perd son autorité et le statut de seule plateforme universelle de définition des règles du commerce international", a-t-il souligné.

A pedestrian walks past a wooden blockade built by Greenpeace activists at the main entrance of a conference center where negotiators are expected to discuss the 12th Round of the Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) in Brussels, Belgium, February 22, 2016. - Sputnik France
TTIP: les Européens refroidis par le protectionnisme américain
En conséquence, des partenariats émergent, dont le traité transatlantique (TTIP), qui ne cherchent pas à compléter le rôle de l'OMC, mais à le substituer.

Et de conclure que la Russie prônait l'harmonisation des formats économiques régionaux sur la base des normes et des règles de l'OMC. D'ailleurs, selon M.Poutine, c'est sur ces principes que se base l'Union économique eurasiatique. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала