Les internautes aident une fillette à faire le plein de J'aime

© AFP 2022 KIMIHIRO HOSHINOA Facebook "like" button logo with flowers is seen at the entrance of the Facebook headquarters in Menlo Park, California, on May 11, 2012.
A Facebook like button logo with flowers is seen at the entrance of the Facebook headquarters in Menlo Park, California, on May 11, 2012. - Sputnik Afrique
L'union fait la force: les utilisateurs de Twitter se sont mobilisés pour soutenir une fillette dont le compte sur Instagram n'avait aucune mention J'aime.

Les internautes ont laissé des milliers de mentions J'aime sous les photos publiées par une fillette russe, Elena Smirnova, dont le compte Instagram ne comportait aucune mention J'aime.

Un blogueur connu sous le pseudo korowin, a appelé ses amis à remonter le moral de l'enfant et à liker les nombreuses photos  – des selfies et des paysages — que la fillette a publiées depuis la création du compte en juin dernier.

 

 

​Le blogueur a annoncé être tombé sur le compte d'Elena Smirnova grâce à un message souhaitant bonne nuit sur le compte officiel du maire de Moscou Sergueï Sobianine.

Peu de temps après, chaque photo publiée par la fillette comptait plus de 100 mentions J'aime et le dernier selfie en cumulait presque 400.

Les internautes ont également commenté les photos, exprimant leur soutien à la fillette, mais laissant au passage quelques commentaires négatifs.

​Au printemps dernier, un garçon de 11 ans, Stepan Saveliev, est devenu une star de l'Internet russophone. Sa mère avait lancé un appel sur les réseaux sociaux priant les internautes de soutenir son fils, dont la passion pour les dinosaures avait déclenché les quolibets de ses camarades. Des dizaines de milliers de J'aime sont apparus sous les photos et messages de Stepan sur le réseau social VKontakte (équivalent russe de Facebook).

Stepan Saveliev - Sputnik Afrique
Moqué à l'école, ce jeune fan russe des dinosaures devient une star de l'Internet

En quelques jours, près de 14.000 utilisateurs de VKontakte se sont abonnés à sa page. De nombreuses personnalités publiques et même le président du Tatarstan (république russe de la région de la Volga) en personne lui ont témoigné leur soutien. Le garçon a été invité à la télévision russe et plusieurs chaînes lui ont consacré des reportages.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала