Expulsés de Rio, les paralympiens russes font tomber 26 records du monde

Les sportifs russes ont montré leurs capacités lors de compétitions paralympiques qui se sont déroulées dans la région de Moscou.

Drapeau russe à Rio - Sputnik Afrique
Rio: "Ils ont attrapé nos sportifs en fauteuils roulants et leur ont retiré le drapeau"
Les paralympiens russes ont battu 26 records du monde suite à la décision du Comité international paralympique (CIP) d’exclure les sportifs russes des Jeux paralympiques 2016 à Rio.

En deux jours des compétitions, 13 records du monde ont été battus en natation, 12 en athlétisme et encore un en tir.    

Notamment, Andrei Granichka a battu son propre record du monde du 100m brasse en parcourant la distance en 1’27"36. Son record précédent était de 1'30"07. Anna Krivshina a battu deux records du monde — du 50m nage libre (27"22) et du 100m dos (1'06"07) dans la catégorie S13. Le nageur russe Roman Zhdanov a battu le record du monde du 50m nage libre dans la catégorie S4 (42"13).

La paralympienne russe Anna Krivshina - Sputnik Afrique
Les paralympiens russes exclus de Rio battent des records du monde
Les compétitions paralympiques russes ont eu lieu les 8 et 9 septembre dans la région de Moscou. Selon les participants et les invités, cette initiative des autorités russes représente une démarche utile et nécessaire. 

"Il était très important pour les athlètes de montrer leurs aptitudes après de longs entraînements et préparatifs, de montrer qu'ils ne s'étaient pas préparés pour rien", a déclaré le vice-premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch.

Le Comité international paralympique (CIP) a interdit le 7 août la participation des athlètes russes aux Jeux de Rio de Janeiro (7-18 septembre) suite à la publication, le 18 juillet, d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Le manque de transparence entourant la décision du CIP a déjà provoqué des débats concernant la vraie raison des sanctions contre l'équipe russe, compte tenu de leurs succès lors des Jeux paralympiques précédents. 

Commentant l'information du CIP, Mark Staniusz, journaliste sportif canadien, a déclaré à Sputnik que l'absence des paralympiens russes aux Jeux de Rio aurait un effet négatif sur les Jeux paralympiques et la qualité des compétitions. 


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала