Respecter son système financier, une demande "cruciale et commune" de l’Europe

© AFP 2022 FREDERICK FLORINLe drapeau européen
Le drapeau européen - Sputnik Afrique
Les régulateurs globaux ne doivent pas imposer une vision unique des systèmes financiers à travers le monde, en particulier, en Europe, estime Wolfgang Schauble, ministre allemand des Finances.

Comme l'annonce l'agence Bloomberg dans un article analytique, en s'adressant aux journalistes à Bratislava, samedi dernier, Wolfgang Schauble a évoqué les sujets liés aux estimations financières et à la surveillance des systèmes bancaires dans les pays européens et dans le monde en général.

"Les règles ne doivent pas avoir des conséquences négatives particulières pour des régions spécifiques, parce que les rapports des banques et les marchés financiers sont structurés de façon assez différente à travers le monde. C'est une demande cruciale et commune de l'Europe. En Europe, les sociétés sont majoritairement financées via les banques, tandis qu'aux Etats-Unis ça se passe en général sur les marchés des capitaux", explique le ministre cité par l'agence Bloomberg.

Jacob Rothschild - Sputnik Afrique
Rothschild: l'humanité est en proie à un essai financier mondial
Une telle posture semble être partagée en dehors de l'Europe. L'agence Bloomberg rappelle que les leaders du Groupe des vingt (G20) avaient auparavant déclaré que comme les règles continuaient d'être élaborées, le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire devrait assurer un terrain fertile pour le développement, ainsi qu'éviter les demandes excessives dans ce secteur.

Le ministre allemand a également cité l'exemple des standards de comptabilité différents en Europe et aux Etats-Unis comme un signe qui devrait être pris en considération par le Comité de Bâle. Pour Wolfgang Schauble, il est impossible de comparer "des pommes et des poires" et ainsi avoir des règles uniques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала