Poutine, le meilleur allié lors des événements tragiques du 11 septembre

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosВ.Путин и Д.Медведев возложили цветы к могиле неизвестного солдата у Кремлевской стены
В.Путин и Д.Медведев возложили цветы к могиле неизвестного солдата у Кремлевской стены - Sputnik Afrique
Lors des attaques du 11 septembre 2001, le président russe Vladimir Poutine s'est comporté d'une façon absolument "fantastique" et a été le meilleur allié que les Etats-Unis auraient pu souhaiter pendant ce moment tragique, relatent des membres de l'administration de Georges W. Bush.

Des ex-fonctionnaires de l'administration de Georges W. Bush ont hautement apprécié les gestes du président russe lors des attentats du 11 septembre 2001. Dans un article du magazine Politico dédié à ces événements tragiques, l'ex-secrétaire de presse du président américain, Ari Fleischer a déclaré que ce jour-là la position du président russe était fantastique.

"L'Amérique ne pouvait pas avoir un meilleur allié le 11 septembre que Poutine et la Russie", estime-t-il.

Son adjoint Gordon Johndroe précise pour sa part que ce jour-là les actions de Poutine étaient extrêmement importantes pour l'administration Bush. Il se souvient que tous les systèmes militaires avaient été alors mis en état d'alerte pour faire face à une attaque nucléaire.

"Pour nous, il était important que Poutine sache que nous n'envisagions pas d'attaquer la Russie. Il était merveilleux: il a immédiatement déclaré que la Russie n'adopterait pas de mesures de riposte", se souvient-il. Selon lui, le président russe a assuré qu'il comprenait la situation dans laquelle les Etats-Unis s'étaient retrouvés et que la Russie ne se mettrait pas en état d'alerte.

Les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis - Sputnik Afrique
Les théories du complot autour du 11 septembre sont-elles fondées?
Le 11 septembre 2011, des kamikazes d'Al-Qaïda détournaient quatre avions de ligne. Deux avions ont été lancés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan (New York) et deux autres sur le Pentagone, siège du département américain de la Défense, et sur la Maison Blanche, le bureau du président américain, à Washington. Tous les avions, à l'exception du dernier, ont atteint leurs cibles. L'attentat du 11 septembre a fait 2.974 morts ainsi que 24 disparus. L'attentat a emporté les vies de citoyens américains et de 91 autres Etats.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала