Selon le FMI, l’Ukraine est un «débiteur consciencieux» de la Russie

© AP Photo / Sergei ChuzavkovUkrainian President Petro Poroshenko, left, talk with Managing Director of the International Monetary Fund Christine Lagarde during of their meeting in Kiev, Ukraine, Sunday, Sept. 6, 2015.
Ukrainian President Petro Poroshenko, left, talk with Managing Director of the International Monetary Fund Christine Lagarde during of their meeting in Kiev, Ukraine, Sunday, Sept. 6, 2015. - Sputnik Afrique
Au chapitre des litiges financiers qui perdurent entre Kiev et Moscou, le Fonds monétaire international s’est rangé du côté de l’Ukraine, qui est selon lui un « débiteur consciencieux ».

Siège du Fonds monétaire international - Sputnik Afrique
La Russie ne veut plus que le FMI fasse crédit à l'Ukraine
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi qu'il avait approuvé le versement d'un milliard de dollars à l'Ukraine, reprenant ainsi son aide à ce pays après l'avoir suspendue plus d'un an en raison de lacunes dans la lutte anti-corruption.

Moscou conteste la poursuite de l'aide internationale à Kiev car les autorités ukrainiennes refusent de lui rembourser un prêt de trois milliards de dollars consenti juste avant la fuite et la destitution de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch.

Les autorités russes avaient fait savoir lundi qu'elles voteraient contre la reprise de l'aide du FMI car « elle ne respecte pas les règles en vigueur », avait indiqué le ministre russe des Finances Anton Silouanov. Les décisions du conseil exécutif du FMI sont toutefois prises à la majorité et l'opposition de la Russie n'a donc pas suffi à bloquer cette reprise de l'aide.

Christine Lagarde - Sputnik Afrique
Le rôle du FMI dans la crise de la dette européenne. Verdict: coupable!
De son côté, le FMI appelle les deux pays à régler ces litiges dans un esprit constructif, tout en soulignant que les actions de l'Ukraine « correspondent au principe de la bonne foi ».

Le bras de fer entre la Russie et l'Ukraine concernant cette dette de trois milliards de dollars doit être examiné par la Haute Cour de Londres entre le 17 et le 20 janvier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала